Angel Sanctuary Index du Forum
Angel Sanctuary
Ecoutez les lamentations des êtres ailés qui peuplent le ciel...
 
Angel Sanctuary Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



  
LE FORUM EST FERME, UNE REOUVERTURE N'EST PAS PROGRAMMEE POUR LE MOMENT. NOUS VOUS TIENDRONS INFORME EN CAS DE CHANGEMENT. AMICALEMENT, L'EQUIPE D'ANGEL SANCTUARY LE FORUM
:: 1, 2, 3 nous irons au parc ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Angel Sanctuary Index du Forum -> ~ Assiah, Monde Matériel ~ -> Parc
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kirsikan
Ange
Ange

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2010
Messages: 46
Localisation: dans un champs...

MessagePosté le: Lun Fév 08, 2010 9:09 pm    Sujet du message: 1, 2, 3 nous irons au parc Répondre en citant

C’était une si belle journée aujourd’hui, le soleil était beau dans le ciel, il illuminait tout le parc. Les jeunes oiseaux étaient sortis de leur nid et apprenaient à voler dans un ciel de nuage. Une petite brise secoua légèrement les herbes folles au dessus des collines, bref une belle journée de printemps.

Kirsikan n’était pas loin, Kirsikan n’est jamais loin des lieux comme cela, mais c’est tout de même plutôt rare de le voir dans le monde des humains. Pas que cela le dérange, loin de la même, l’angelot est du genre à aimer tout le monde… Mais vraiment tout le monde. La raison qui pousse Kirsy à ne pas venir ici autant qu’il le veuille réellement serai le monde. Le monde des humains est vraiment peuplé, et de plein de créature les plus étranges. Ce qui lui fait légèrement peur.
Mais n’aillant connu que les cieux, et surtout d’une curiosité enfantine notre jeune ange reste toujours émerveillé de ce qu’il vois ici. Les modes différentes, ces immenses immeubles qui dépassent des nuages. Kirsy est allé un fois faire coucou au habitant du dernier étage des gratte-ciels .. Et Bès il c’est jamais fait aussi enguirlandé par Gabriel que avec cette fois ci… En même temps montrer ces ailes… bref c’était si merveilleux, pour lui ce monde était une merveilles. Il est si innocent. Si Kirsikan. J’aurai put l’appeler Candide…

Bêtises à part, Kirsikan s’était réfugié dans le parc, sur une petite dune à part, plutôt difficile d’accès pour les humains. Il resta là allongé dans l’herbe, les jambes et les bras écarter, les paupières fermé. Respirant la bonne odeur de cette calme nature poussé par la petite brise qui lui caressait le visage. Il était si bien, tout autour de lui était devenu paisible et calme. Loin des bruits agressifs de la ville, au fin fond du parc. Il n’y avait personne, du moins pas encore…

On aurai penser, en le voyant ainsi, à un monde extérieur. Un monde sans violence, sans quelconque mal sous quelconque forme. Juste un rêve délicat et tranquille sans aucune hargne. Voici la magie de notre petit ange de la végétation. Un rêve qui vous emporte et qui vous enlace pour vous emmener dans les contrées lointaines de l’univers aussi pur que gamin de Kirsikan.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun Fév 08, 2010 9:09 pm    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mad Hatter
Evil
Evil

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2009
Messages: 158
Localisation: Juste derrière vous…

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2010 9:07 pm    Sujet du message: 1, 2, 3 nous irons au parc Répondre en citant

Sur terre ; le début d’une saison est toujours le plus exceptionnel des événements, qui plus est le printemps.

Bien que Bélial aimait sincèrement le givre glacé d’hiver ou la tristesse des chants d’automne, le démon ne pouvait nier la sérénité de ce flot de nouvelles fleurs.
Lassé par les étendues brûlantes de son monde, une petite visite sur Assiah ne pouvait qu’être largement conseillée.
Le doux murmure de la renaissance, mélangé au suave parfum des pistils, autant dire qu’une Mad Tea Party était tout à fait recommandée.

S’installant dans l’herbe fraîche sous l’ombre rassurante d’un arbre, Mad Hatter vêtu d’un luxueux costume violet, cravate et chapeau assorti, commença versé dans une tasse de porcelaine, un brûlant thé Ceylan au reflet acajou et à sortir quelques pâtisseries et remarqua… Qu’un jeune garçon se trouvait en face de lui !
Un être à l’aura très particulière…

Ne se demandant même pas le pourquoi du comment, du fait pour le moins surprenant, qu’un ange se retrouvait dans le même endroit à une heure si matinale, la plus grande débauchée des enfers adressa un grand sourire à l’être céleste en le saluant non sans courtoisie.

Autant avouer, que le décor de L’Eldorado de Candide était planté et Bélial n’attendais plus qu’un troupeau de moutons volants pour couronner le tout !

___________________
Revenir en haut
Kirsikan
Ange
Ange

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2010
Messages: 46
Localisation: dans un champs...

MessagePosté le: Sam Fév 13, 2010 1:15 pm    Sujet du message: 1, 2, 3 nous irons au parc Répondre en citant

Kirsikan, jeune et innocent angle était toujours étendu à même le sol,, sur un duvet d’herbe rafraichis par la rosé qu’il venait de tomber quelques heures plus tôt. Les yeux clos, il les ouvrait cependant de temps en temps pour regarder le ciel si haut et si bleu. Le voyant comme cela, Kirsch ( nouveau surnom de ce jeune Kirsikan) n’avait qu’une envie, c’était de voler dedans et trouer les nuages. Mais il ne pouvait pas ici, dans le monde humain il ne devait pas montrer ses ailes. Gabriel lui avait mainte fois répété.

Ses quelques minutes après, quand le vent lui amena une nouvelle senteur qu’il se releva. D’abords sur les coudes, il chercha du regard et tout en humant l’air d’où pouvait venir cette odeur délicieuse. L’angelot de la nature n’avait rarement senti ce parfum la, fruité et légèrement épicé. D’où cela peut-il venir?

Apres une recherche rapide des yeux et surtout grâce a son odorat, Kirsikan se releva et grimpa le reste de la colline ou il avait élu domicile en cette mâtiné. Une fois au sommet, le jeune homme tomba nez-a-nez avec un buveur de thé.. Une buveuse? Sur le coup Kirsch ne s’avait pas, et s’en fichait.. C’était loin le genre de chose au quel il s’intéressait.
C’’était bien une autre chose qui surpris notre petit ange. La présente que imposait la personne en face de lui. Mystérieuse, maline, presque suspecte. Le jeune homme fut tout d’abord légèrement intimidé, il resta d’ailleurs quelques secondes sans faire un moindre mouvement.
Mais une fois la surprise passé, et le regard descendu sur la tasse de thé où l’eau fumante et d couleur caramel capta soudain les yeux vert menthe de Kirsch. Ca y est, il avait trouvé d’où provenait cette si bonne odeur. Dans une tasse? Cela se buvant? Peut-être, surment. Cela devait être très bon. Il souri, heureux, devant cette trouvaille et si la fine main du chapelier n’était pas déjà sur la tasse, Kirsikan se serai déjà approché.

C’est quand il entendis la voix de son vis-à-vis qu’il retourna son regard vers elle. Il l’avait presque oublié cet idiot! En même temps c’est Kirsikan… C’est une bonne excuse.

Inclinant un peu la tête sur le coté, il regarda cette si étrange personne d’un regard interrogateur. Un grand chapeau sur le tête, une cravate autour du cou de la même teinte et costume qui lui allait à ravir de couleur violette. Quel étrange personnage.. Par politesse, car il faut toujours être poli avec de personne qui le sont avec vous, Krisikan lui répondis de sa voix naturellement apaisante. Il était très loin de s’avoir qui était en réalité la personne en face de lui, et même s’il elle était une inconnue à ses eux, elle l’intéressait pour son étrangéité. Pauvre Gabriel, elle lui avait mainte fois répété pourtant, qu’il ne fallait jamais parler aux inconnus mais dur de faire apprendre quelques choses à quelqu’un dont la mémoire à court terme à été atteinte…

Alors tout avec toute l’inconscience que peu faire preuve le petit ange et les yeux braqués sur ce porteur de chapeau , il lui demanda:

- Comment vous appelez vous?
Revenir en haut
Mad Hatter
Evil
Evil

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2009
Messages: 158
Localisation: Juste derrière vous…

MessagePosté le: Mar Mar 02, 2010 6:32 pm    Sujet du message: 1, 2, 3 nous irons au parc Répondre en citant

Bien que d’ordinaire, ses « chasses » lui offraient la rencontre de jeunes filles, qui finissaient d’ailleurs le plus souvent sous le titre « de fiancée des enfers » , dont la victime la plus récente fut la farouche Kourai, son nouvel invité masculin, avec ses yeux de jade et sa chevelure anis, ne déplaisait absolument pas au Chapelier Fou.
Alors que la seule personne capable de véritablement l’attirer restait à jamais « sa seigneurie », l’ange noir ne voyait pas le moindre mal à se perdre dans ce genre de loisir malsain…
Et pour une fois, Astaroth ne lui désarticulera pas sa nouvelle proie !


Interloqué par le thé, substance apparemment inconnue pour lui, le garçon s’avança avec docilité vers ce petit buffet printanier, en saluant le maître de cérémonie.

"-Comment vous appelez-vous?"

Fort bien, l’instant se résumait à rester en parfait incognito, pour une raison inconnue mais agréable, l’angelot ne le connaissait absolument pas ! Le déchu se demandait bien qu’elle éducation il avait reçu pour que personne ne lui apprenne à se méfier de la fourberie environnante…

Bélial extirpa son chapeau lors de la plus gracieuse révérence dont il avait le secret, à l’attention de Kirsikan.

–Heureux de vous voir en ces lieux! Allons donc, venez prendre part à notre petite Mad Tea Party, nous remarquons bien que le spectacle qui s’offre ici vous enthousiasme plus que tout.
Vous semblez intrigué par notre tasse, voulez-vous y goûter aussi ?
Si bien sur, vous acceptez notre modeste invitation…


En attendant la réponse de l’être céleste, le démon si singulier, se coupa une épaisse tranche de l’une de ses fameuses pâtisseries anglaises, une moelleuse génoise vanillée, aromatisée de zestes d’orange, qu’il croqua à pleines dents.
Ce n’est pas que Mad Hatter excellait en cuisine, mais pour ce qui concernait la préparation de desserts, il fallait tout de même
avouer qu’elle était sûrement la plus douée des Enfers !


Quelques rayons de soleil traversèrent les lieux, offrant une multitude de reflets à la chevelure rousse du Chapelier qui bien qu’habitué à la pâle lueur de la lune, se plaisait à se prélasser de la sorte en ce début printanier. L’odeur de l’herbe fraîche hantait les lieux, désormais agrémenté de l’odeur du thé, et d’un subtil parfum d’Ambre.
___________________


Dernière édition par Mad Hatter le Dim Mar 14, 2010 9:23 pm; édité 2 fois
Revenir en haut
Kirsikan
Ange
Ange

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2010
Messages: 46
Localisation: dans un champs...

MessagePosté le: Ven Mar 05, 2010 5:30 pm    Sujet du message: 1, 2, 3 nous irons au parc Répondre en citant

Kirsikan resta un moment silencieux devant la personne qui était en face de lui. Il ne se posa même pas la question si son vis-à-vis était humain, ce dernier n’en avait pas vraiment l’air . Mais non, l’ange avait tendance a oublier ce genre de banalité. Banalité tout de même importante dans son cas présent. Car oui, un ange aussi innocent et pur que Kirsikan en face d’un chapelier plutôt connu pour ce qu’il était, c’est-à-dire le contraire propre de la plantouse angesque, est une vu plutôt rare et légèrement crainte pour le plus jeune.

Doucement il redescendit son regard sur la table scrutant chaque détail qui se trouvait sur cette petite table. Les tasses, les sous-tasses, la table, les assiettes qui contenaient gâteaux et pâtisserie, ces mêmes mets, les cuillères a thé si particulières, les quelques miettes qui trainaient, la disposition Tous. Il regarda tout. Et pour sur cela est bien connu, rien n’échappe au regard d’un enfant curieux. L’angelot quitta ce qu’il observa seulement quand la personne en face de lui fit une révérence. Surpris il ne bougea toujours pas. Mais peu à peu un grand sourire candide illumina le visage du petiot. Kirsi était content d’avoir rencontrer ce cher chapelier.

- Enchanté!

L’être aux grands yeux illuminés par tant de nouveauté écouta ce que le Chapelier fou lui disait. L’oreille attentive, il ne nota que secondement le «  nous » pour designer la seule personne en face de lui, se disait que peut être quelqu’un allait rejoindre plus tard. Mais ce qu’il l’interloqua le plus est qu’il se laissait vouvoyer. Premièrement il se demandait si c’était bien a lui que l’on parlais. Pour vérifier Kirsy chercha quelqu’un aux alentours, se retournant, regardant derrière. Il ne vu personne nulle part. C’est alors que maintenant qu’il se rendit compte que le chapelier s’adressait directement à lui.

- Mad Tea Party? …. Avec plaisir!

Tout content de pouvoir enfin gouter ce qu’il sentait si gout, il attendis avec un grand sourire aux lèvres la tasse de thé, quand soudain son regard fut capté par autre chose, vous devez vous en doutez… la part de gâteaux… Rien n’échappa à son regard surtout tout ce qui à l’air de se manger et qui est sucré. Tout en regarde il reposa la question.

- pardon mais… Comment vous appelez-vous?

Malheureusement la faiblesse de la mémoire de Kirsikan avait encore frappé; Du à un accident sa mémoire a court terme avait été endommagé et il lui arriva d’oublier ce qu’il se passait pas la minute précédente. Et c’était bien le cas. Inconscient d’avoir posé la même question il y a quelques minutes, il attendis un seconde fois la réponse.
Revenir en haut
Mad Hatter
Evil
Evil

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2009
Messages: 158
Localisation: Juste derrière vous…

MessagePosté le: Dim Mar 14, 2010 10:15 pm    Sujet du message: 1, 2, 3 nous irons au parc Répondre en citant

Belial aimait les enfants…
Oh non, loin de vous l’idée d’une quelconque bonté de sa part ! Il me semble que vous oubliez à qui vous avez affaire ?! Mad Hatter adorait les gosses à peine entrés dans l’adolescence…
Un corps parfait, sans la moindre souillure, une voix encore aussi claire que le murmure de l’eau, un caractère qui s’affirme au fur et à mesure mais encore gouverné par une puissante innocence, un cœur sans épines qui n’a pas encore souffert des stigmates de l’amour, la vie tout simplement…


Ce spécimen-là, semblait d’ailleurs d’une curiosité maladive, puisqu’il scrutait ici et là chaque recoin de l’attablée improvisée, avec un regard qui aurait attendri le plus funeste des bourreaux.
Alors qu’il se retournait une bonne dizaine de fois, Bélial comprit de suite la source de ce malaise.


-Cela vous ennuie t-il que nous vous vouvoyons ?
C’est juste que… En ce qui nous concerne… C’est l’usage.


Bien dit, une Mad Tea Party digne de ce nom, du moins d’après le Chapelier, doit se dérouler dans les règles de l’art et de ce fait, la courtoisie est reine.
Sans plus attendre, le Satan de l’envie remplit une autre tasse du précieux liquide à l’arôme intense, pour la tendre à ce cher Kirsikan.



-Souhaitez-vous goûter à notre modeste met ?

Du regard, le déchu désigna sa génoise sucrée, dont une bonne partie de la soirée de la veille avait été nécessaire à sa confection.
Et oui lorsque Bélial s’ennuyait, outre se complaire dans ses vices il lui arrivait de se mettre aux fourneaux. Drôle d’idée qui après réflexion, collait plutôt bien à cet être siphonnée…


"-Pardon mais… Comment vous appelez-vous?"

Quelle surprise ! L’angelot venait déjà de lui poser la question quelques instants auparavant… Le garçon était-il doté d’un syndrome d’alzheimer excessivement précoce ou avait-il subit un intense choc émotionnel ?
Peu importait pour le déchu, enthousiasmé de la situation… En effet, il allait pouvoir dire (et surtout faire) tout ce qui lui plaisait à cet enfant, le jeune être
allait oublier les événements les minutes d’après.


-Nous ne sommes que Chapelier Fou jeune homme…

Plongé dans ses pensées diaboliques, Bélial affichait pourtant, un grand sourire rassurant.
___________________
Revenir en haut
Kirsikan
Ange
Ange

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2010
Messages: 46
Localisation: dans un champs...

MessagePosté le: Ven Mar 19, 2010 10:50 pm    Sujet du message: 1, 2, 3 nous irons au parc Répondre en citant

Kirsikan était particulièrement sage. Enfin Kirsikan est la plus part du temps en enfant sage. Tout adorable et tout mignon il est semblable au jeune garçon parfait. Il ne pour pas dans tout les sens ( pas encore), il ne se tache pas ( il n’a encore rien dans les mains ), il est poli ( heureusement), attentionné vers les grandes personnes ( en même temps, il vaut mieux pour lui en ce moment présent …) et surtout est semblable a un petit animal, un rongeur, un peu comme un écureuil. On a toujours envi de l’attraper pour le câliner, et le garder que pour nous, soit pour autre chose…

Suite au quelques mots de la personne au chapeau, il lui remontra son visage qui auparavant avait toujours été tourner vers la pâtisserie ou autour de lui . Comme on pouvait s’en douter, il ne compris pas vraiment le terme de tout les mots utilisés, c’était un langage bien trop subtil pour un enfant comme lui. Il ne faut pas oublier qu’il n’y a même pas eut une dizaine d’année écouler depuis son renouveau. Mais l’ange de la végétation compris a peu pres le sens de la phrase. C’est alors qu’il offrir au chapelier, un de ses plus beau sourire, un grand sourire resplendissant la joie de vivre.

- D’accord!

Puis Kirsikan devenu silencieux ,ou presque. Kirsy regarda ce que faisait son vis-à vis, ses yeux menthe resta fixer sur ses mains blanches trop fines pour être celle d’un homme et trop osseuse pour être celle d’une femme, ainsi que ce liquide fumant inconnu qui alla couper la blancheur de la tasse un fois remplie. Une fois servie et tendue, le jeune ange se leva presque d’un bond pour prendre la coupelle. Mais comme l’angelot restait Kirsikan, et ce dernier serai capable de se faire mal ainsi qu’a son entourage avec du coton. Il prit la tasse certes mais, elle fut rapidement trop chaude pour ses doigts sensible et dut précipitamment la poser sur la table. Quelques gouttes de thé se renversa, et glissa le long de la belle vaisselle avant de finir sa course dans la sous-coupe. Le jeune homme tira sur sa manche, attrapa la tasse sur l’extrémité des bouts des doigts et alla essuyer tout ce qui avait coulé avec son vêtement. L’air de rien, il reposa le récipient là ou il était et remis son habit bien sur son épaule. C’est fini, il est taché…

Doucement, le garçon aux cheveux verts, se pencha devant son thé, l’observa comme s’il attendais qu’il bouge. Inclina la tête a droite, puis à gauche, fronça des sourcils, plissa les yeux. Puis la pris dans ses mains, faisant bien attention à ne pas se bruler , il la souleva, premièrement devant lui, puis au dessus de lui, comme pour voir en dessus. Mais personne ne sait, sauf lui, ce qu’il regardait réellement à ce moment là; peut etre qu’il essayait de rentrer en contact avec l’esprit du thé… ou de la tasse… Même lui, ou plutôt surtout lui, le plus pur de tout les anges avait des agissements assez étranges.
Et c’est enfin, maintenant que Kirsikan la redescendis a sa porté. Fixant l’eau chaude de prés souriant, ça y est il était vraiment sur, c’était bien cela qui donnait une si bonne odeur…
Le bout d’homme la porta enfin a ses levres… et il ronça du nez..* C’est ameeeeeeeeeer ! * pensa-t-il, tout en cherchant sur la table que si pourrais bien adoucir son breuvage.


Une autre phrase du chapelier alla détourner l’attention du petit. le plus vieux des deux avait jouer plutôt risquer… proposer une pâtisserie qui avait l’air si bonne a ce gourmand d’ange… Il faudrait pas qu’elle y laisse ses doigts, l’affamé de sucre alla les dévorer avec. C’est alors, les yeux pétillants, qu’il plongeas des perles vertes dans celles doré de la personne en face de lui. Un regard droit et au combien innocent.

- C’est vrai! Je peux?! Merci!

C’est bon, une énorme part de gâteaux avait disparu, évaporé en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Et le fautif avait encore un peu de crème sur la joue. Mais il avait l’air très heureux.

- Il est très bon notre gâteaux, c’est vous qui l’aviez cuisiné? Vous cuisinez très bien!

Et voila, un deuxième sourire qui pourrait amadouer n’importe quelle personne, aussi cruelle soit t’elle. D’ailleurs il faudra faire attention, pour le chapelier, si l’ange parle trop cela fera les rouages de sa magie , son pouvoir et celui qui se fera prendre ne sera pas celui que la corruption espérait.

Ainsi cet étranger qui ne l’était plus se nomma «  chapelier fou », Kirsy s’amusa de ce nom, il s’avait qu’il ne fallais pas se moquer des gens, mais ici, il était content, il avait tout de suis compris pourquoi cette personne s’appelait ainsi, elle portait un grand chapeau! Quand un question vint naitre dans l’esprit drôlement tourner de l’angelot. Chapelier..; c’était son prénom… ou son nom de famille. Il resta un moment a réfléchir, juste quelques secondes. Puis il se concentra sur autre chose, à voix basse il répéta:

- Chapelier fou, Chapelier fou, Chapelier fou, Chapelier fou, Chapelier fou, Chapelier fou, Chapelier fou, Chapelier fou, Chapelier fou, Chapelier fou, Chapelier fou, Chapelier fou, Chapelier fou, Chapelier fou, Chapelier fou, … »

C’est bon, il se souvenait, son don a oublier ce qu’il se passe n’en faisant qu’a sa tête, Kirsikan ne contrôlait rien, il pouvait oublier une phrase, un mot et se souvenir de tout les autres. C’était assez imprévisible.

Tournant la cuillère dans son tête, il regarda a voulez le dénommer Chapelier.

« Dite Chapelier, d’où venez vous? Je ne vous ai encore jamais vu par ici… »

Chapelier, l’avait t’il appelé, non il n’avait pas oublié le « fou » comme on aurai pu le penser, mais c’était un nom trop long à prononcer, alors ce cher déchu devrai se contenter de cela, si ce n’ai simplifier encore dans un futur proche.


Revenir en haut
Mad Hatter
Evil
Evil

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2009
Messages: 158
Localisation: Juste derrière vous…

MessagePosté le: Dim Mar 28, 2010 7:24 pm    Sujet du message: 1, 2, 3 nous irons au parc Répondre en citant

Voilà donc que Kirsy jouait à l’essuie-tout en tirant sur son vêtement maintenant, si bien qu’il laissa apercevoir sa peau veloutée à notre débauchée chapeautée.
Certes tout le monde savait que Bélial était complètement cinglée…
Mais là, il y avait de la concurrence !
L’angelot, fixant intensément le reflet acajou de sa tasse, cherchait-il une communication avec les forces invisibles ?


-Heu… Du sucre peut-être ?

Bein oui, il n’y avait que Mad Hatter pour s’enfiler un thé si intense sans sourciller, pour les palais délicats, l’amertume ne pouvait que se faire sentir, alors il tendit un sucrier à l’intention de l’enfant.
Un papillon, reconnaissant son maître, se posa sur la main fine du Chapelier, qui le fixait avec bienveillance ; le Satan redoublait de douceur lorsqu’il s’agissait de ses bébêtes favorites…



« - Il est très bon votre gâteaux, c’est vous qui l’aviez cuisiné?
Vous cuisinez très bien! »


Alors que Kirsikan lui offrait une digne représentation du parfait marmot éduqué, le manque de nicotine faisait atrocement souffrir le démon.
Sachant pertinemment que le tabac dérangerait excessivement l’être céleste, le déchu croqua un carré de chocolat noir (plus efficace que les patch nicorett XD) pour calmer, au moins un peu, sa furieuse envie de cigarette.


-Oui en effet, nous l’avons fait cuire hier soir.

Dans le but de faire fuir cet insupportable Asmodeus, mais cela était une autre histoire… Mine de rien, la tactique c’était révélée extrêmement efficace, le Baron de la luxure, allergique aux odeurs mielleuses avait décampé dans l’espace de quelques secondes.

« Dite Chapelier, d’où venez vous? Je ne vous ai encore jamais vu par ici… »

Mad Hatter s’amusait de la candeur de l’ange qui lui semblait bien singulière et n’allait évidement pas lui avouer sa véritable identité de plus grande canaille du Shéol.

-C’est parce que lors de l’hiver, nous préférons davantage les promenades nocturnes, et nous supposons que vous n’avez pas les mêmes habitudes.
Mais maintenant que le printemps est roi, c’est tout autre chose…

Vous reprendrez-bien une tasse très cher ?


Le papillon s’accrochant, dans la cascade de ses boucles rousses, Bélial se rappela ainsi un bref instant, les conditions étranges durant lesquelles elle avait, récemment, de nouveau croisée la route de l’ange inorganique, minuit sonnant.
___________________
Revenir en haut
Kirsikan
Ange
Ange

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2010
Messages: 46
Localisation: dans un champs...

MessagePosté le: Sam Avr 10, 2010 6:15 pm    Sujet du message: 1, 2, 3 nous irons au parc Répondre en citant

L’angelot innocent leva immédiatement la tête de sa tasse, un peu brusquement, au mot «  sucre ». C’était le genre de personne a être dépendant au sucre et pas qu’un peu, cela ce voyait a la quantité de cette poudre de gros grain qu’il m’était dans sa tasse pourtant pas très grande. Une … deux… trois… quatre cuillères. Il y avait presque un quart de tasse, de sucre dans ce thé… De quoi faire lire n’importe quelle créature amer ou anti-sucre. Mais le pire, et car Kirsikan n’est pas candide qu’à moitié. Tout en se servant du sucre un sourire aux lèvres, il fredonna une petite comptine que l’on pourrait apparenté comme une berceuse pour enfant….

Gare à toi Chapelier la voix cristalline et douce de l’ange à bien plus de pouvoir quand il ose chanter. Et même si au moment présent il ne se rend ni compte qu’il chantonne ni l’étendu de son pouvoir, son don, fait continuellement effet…

Une fois la comptine fini, et l’esprit de Kirsy légèrement parti dans son monde, peuplé de verdure, d’animaux et de personne aimé. Il posa enfin le récipient contenant le liquide diablement sucré sur ces fines lèvres et bue quelques gorgées. Un sourire s’étira sur ces lèvres, mais pas le même que précédemment, un sourire paisible et heureux, un sourire pas très grand mais présent. Un sourire qui donne envie de sourire à son tour… Pourquoi avait t’il sourit? Il avait aimé ce que lui allait servis le chapelier. C’était assez rare qu’il buvait du thé et il ne connaissait pas le nom de celui si..; Peut être qu’il demanderai à Gabriel de lui en faire …alors il pensa qu’il devant parler au chapelier pour l’interrogé sur cette boisson… Mais trop tard, il avait déjà oublier ce qu’il devait demander. Il se souviendra peut être à la prochaine gorgée qui sait. Sauf que cette prochaine fois devrai attendre la réponse au la question qui lui avait posé précédemment l’être de la nature.

« - ha oui, je comprend maintenant pourquoi Ils me dises cela. Vous aimez aussi la nuit. Moi aussi j’aime regarder la lune et les étoiles avec Eux. Je Leur tiens toujours compagnie vous savez. En ce moment, beaucoup de gens Les ignorent, Ils sont si triste… »

Il eut une petite moue triste, sivit d’un sourire un peu moins desespéré.

« Mais vous les avez rendu heureux aujourd’hui, en vous asseyant ici, et quand Ils le sont, je le suis aussi ! »

Et un grand sourire tout content pour appuyer c’est dire. Mais a votre avis… De qui peut bien t’il parler?
Revenir en haut
adsa1236
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam Nov 20, 2010 9:04 am    Sujet du message: 1, 2, 3 nous irons au parc Répondre en citant

Thank you for the information provided, nfl replica jerseys china and let us know a lot.
Revenir en haut
fcun110
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun Nov 22, 2010 6:18 am    Sujet du message: 1, 2, 3 nous irons au parc Répondre en citant

Very pleased to see such a good article, nfl jerseys china and sincerely hope that you can provide us with more valuable suggestions nfl wholesale jerseys , come on! I support you, waiting for you to give us more and better articles!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Mar Jan 16, 2018 6:11 pm    Sujet du message: 1, 2, 3 nous irons au parc

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Angel Sanctuary Index du Forum -> ~ Assiah, Monde Matériel ~ -> Parc Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com