Angel Sanctuary Index du Forum
Angel Sanctuary
Ecoutez les lamentations des êtres ailés qui peuplent le ciel...
 
Angel Sanctuary Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



  
LE FORUM EST FERME, UNE REOUVERTURE N'EST PAS PROGRAMMEE POUR LE MOMENT. NOUS VOUS TIENDRONS INFORME EN CAS DE CHANGEMENT. AMICALEMENT, L'EQUIPE D'ANGEL SANCTUARY LE FORUM
:: ~~Mad Butterfly and Artificial Flower~~ ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Angel Sanctuary Index du Forum -> ~ Assiah, Monde Matériel ~ -> Centre Ville
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mad Hatter
Evil
Evil

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2009
Messages: 158
Localisation: Juste derrière vous…

MessagePosté le: Dim Jan 10, 2010 5:59 pm    Sujet du message: ~~Mad Butterfly and Artificial Flower~~ Répondre en citant

Minuit sonnant, les humains étaient pourtant nombreux dans cette cité active.
Malgré l’épaisse pollution, la pureté d’une lune endeuillée de nuage perçait d’éclat la ville.
Assiah n’avait nullement changé, perchée sur le haut d’un immeuble, Bélial contemplait Tokyo avec un petit sourire en coin.

Lassé des vapeurs pourpres du Shéol, le Satan avait abandonné ses terres maudites pour rejoindre le monde matériel. Ici elle se plaisait à observer les habitants avec curiosité. La nuit illuminée par les néons de la ville, ne pouvait cacher ses cheveux rouges et son allure si particulière.

En lorgnant la foule, le chapelier fou écarquilla les yeux de surprise, en reconnaissant, un être qui n’avait lui aussi rien d’humain, l’ange Inorganique. Depuis la dernière guerre et le retour du Seigneur des ténèbres, peu d’informations circulaient dans les enfers au sujet des anges, et beaucoup pensaient que Rochel était mort, notamment le duc Astaroth. Pourtant ce visage, si similaire à Alexiel ne pouvait tromper Mad Hatter.

Elle le regarda étrangement, et pouvait aisément sentir sa puissante énergie spirituelle (et d’ailleurs ce devait être la même chose pour le Démon de la corruption, difficile de passer inaperçue entre ailés…). Les citadins entre leurs conversations étonnamment joyeuses pour cette heure tardive, et le tapage des discothèques et karaokés environnants, formaient un énorme brouhaha.

Bélial attrapa son violon pour tenter de mettre fin à cette cacophonie, se saisit de son archet et commencea à jouer avec rapidité.


*Dire qu’ici l’air est encore serein…*
___________________


Dernière édition par Mad Hatter le Dim Jan 10, 2010 8:15 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim Jan 10, 2010 5:59 pm    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rochel
Ange
Ange

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2010
Messages: 47
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim Jan 10, 2010 6:41 pm    Sujet du message: ~~Mad Butterfly and Artificial Flower~~ Répondre en citant

Rochel ne savait plus trop où aller. Depuis qu’il était arrivé à Assiah il ne cessait d’être étonné. La dernière fois qu’il avait visité le monde matériel, il venait tout juste de sortir de sa prison terrestre. Il était tard et la nuit était tombée depuis déjà bien longtemps, le manteau de nuage drapait le ciel tandis que l’astre blanc qu’était la lune nimbait d’une douce lumières les rues étroites de Tokyo.
L’ange inorganique allait entrer dans l’un des hôtel du coin lorsqu’une aura toute particulière attira son attention…
Il était certain de la connaître et pourtant sa mémoire lui jouait méchamment des tours… Une fois de plus celle-ci refusait de lui donner les réponses qu’il attendait…
Cette amnésie plus que définitive semblait être elle-même la source de sa présence sur la Terre et il se demanda si cette rencontre était vraiment le fruit du hasard. Il tourna son visage vers l’endroit d’où semblait venir cette étrange énergie.
Là, une silhouette fine se détachait nettement par rapport au ciel d’encre. En voyant la chevelure flamboyante il comprit immédiatement à qui il avait à faire.
L’Ange avait certes perdu la mémoire mais il se souvenait de tout ce qui était antérieur à son emprisonnement. Il émit une petite moue contrariée qui tira les traits habituellement si lisse de son visage puis regarda autour de lui.

Les humains ne semblait pas se soucier des notes du violons… Du moins pour l’instant… Ils ne pourraient pas longtemps l’ignorer, Rochel le savait, et à vrai dire il se fichait pas mal de ce qui pouvait arriver à ce ramassis de dégénérés. Il entra dans une ruelle sombre et déploya ses ailes. Celles-ci captèrent les quelques rayons argentée de la lune. Quelques plumes voletèrent dans l’air avant de retomber dans le sol crasseux du passage.
C’est avec une précaution toute nouvelle qu’il entreprit de voler jusqu’à l’endroit où se trouvait à présent Belial.
Il garda une marge de sécurité avec celle-ci et entama un discours d’une voix légèrement enrouée par le froid.

« _Belial… Cela faisait si longtemps… Je vois que tu es venu te divertir sur Assiah… »

Son ton était à la fois venimeux et perdu. Un subtile mélange qu’il était difficile de capter lorsqu’on ne le connaissait pas vraiment.
Depuis que la guerre céleste avait prit fin, il ne savait vraiment plus vers qui se tourner, ni où était sa place.
L’animosité qui avait régnée entre démons et anges n’avait pas complètement disparut… Voir pas du tout… Et pourtant Rochel ne se sentait pas plus en danger avec ceux-ci qu’il ne l’avait été avec les anges.

Durant ses recherches au paradis , certains anges avaient tenter de l’éliminer. Et si son fidèle Katan n’avait pas été là, peut être que certains auraient réussit…
La puissance de l’ange inorganique était toujours aussi grande, pourtant elle semblait parfois être en sommeil… Depuis qu’elle lui faisait défaut, il ne savait plus trop quoi penser.
Son pouvoir, mais aussi sa mémoire…

« _Ou est ton Cher Lucifer ?… »
___________________
Tu m'étais si précieux que je t'ai tué de mes mains souillées...
Revenir en haut
Mad Hatter
Evil
Evil

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2009
Messages: 158
Localisation: Juste derrière vous…

MessagePosté le: Dim Jan 10, 2010 9:08 pm    Sujet du message: ~~Mad Butterfly and Artificial Flower~~ Répondre en citant

Le fils du Seraphita, de trop dans cette foule mouvante, compacte, mit bien peu de temps à identifier le démon et vola de ce fait jusqu'à la toiture de l’immeuble.

« _Belial… Cela faisait si longtemps… Je vois que tu es venu te divertir sur Assiah… »

Le timbre de sa voix, semblait moins fluide que d’ordinaire, cela sans doute par la faute de la brume glacée des nuits d’hiver. Il est vrai qu’il faisait étonnamment froid à Tokyo ce soir là, comme si le givre qui se parsemait sur les trottoirs se forceait à défier les deux étrangers.

-Bonsoir Rochel... Des lustres séparent notre dernière rencontre. En effet, comme d’ordinaire, nous inventons les pires stratagèmes pour lutter contre notre ennui.

Avec un petit sourire sur ses lèvres sanguines, Bélial ôta son chapeau pour saluer le curieux visiteur.

-Nous ne pensions également pas vous trouver ici… La putréfaction des cieux à finit par vous faire vomir d’effroi ou bien êtes vous simplement en quête de diverses réponses ? En ce qui nous concerne, la perspective d’amusement fut notre seule motivation…

Au même moment une querelle éclata entre une bande de malfrats accompagnée du rire empoisonné du Satan de l’envie.

Le froid semblait exciter les êtres avides de violence… Les yeux ambrés de Bélial avaient l’air de se refléter à travers la brume.
Malgré l’air pollué de la ville on remarquait aisément qu’elle … empestait l’Opium.


« _Ou est ton Cher Lucifer ?… »

-Notre seigneur noir est resté sur nos Terres, et nous étions las de souffre...

*Et plus particulièrement de la rhétorique barbante du baron de la luxure.*

-Ne vous inquiétez pas, nous n’avons pas l’objectif de vous attaquer inutilement ange organique, bien que votre méfiance soit légitime, nous sommes l’être le plus crapuleux du Shéol.


Son corset excessivement serré ne la gênait nullement pour ricaner de l’affreuse bagarre qui venait d’éclater quelques mètres plus bas. Les humains étaient parfois bien divertissants.
___________________


Dernière édition par Mad Hatter le Dim Mar 28, 2010 8:02 pm; édité 2 fois
Revenir en haut
Rochel
Ange
Ange

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2010
Messages: 47
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim Jan 10, 2010 10:50 pm    Sujet du message: ~~Mad Butterfly and Artificial Flower~~ Répondre en citant

Rochel embrassa lentement le paysage du regard. D’ici on pouvait voir jusqu’à l’horizon des grattes-ciels et autres bâtiments chichement éclairés. Les néons et les enseignes lumineuse jetaient des arc-en-ciel de couleur ça et là révélant des visages blafards.
Des petites troupes d’humains de déplaçaient en titubant en contre bas et Rochel pouvait entendre l’écho de leur rire depuis cette distance pourtant importante. Pendant un moment il ne fit plus réellement attention à Belial. Son esprit était ailleurs, très loin de son corps… Il aperçut un peu plus loin deux personne qui copulait dans les recoins sombres d’une ruelle tandis qu’un groupe d’autre tentait vainement de se passer une seringue visiblement usagée, et certainement pleine d’héroïne.
Une fois de plus leur visage semblait déformé par l’obscurité de la nuit. Ils semblaient se tordent et chacun arborait un sourire diabolique et étonnamment large qui malgré tout fit frissonner l’ange inorganique.

« _Je vois… On dirait que vos Terre ne vous suffisent plus. Un terrain de jeux plus grand est donc disponible. »

Il rabattit les pans de son manteau contre ses flancs et ficha ses yeux dans ceux du démon. Il battit lentement des cils… Ses yeux dorés captaient par moment les rayons de la lune, comme ses cheveux couleur de neige.
D’ailleurs ceux-ci ondulèrent au rythme du vent tandis qu’il se rapprochait inexorablement Belial. Se retrouvant enfin à ses cotés il soupira. Quelques mètres seulement les séparaient du la terre ferme mais cela semblait amplement suffisant pour que la faible perception humaine les ignore.
Il tourna son visage vers Mad hatter qui semblait fort amusé par la scène qui se déroulait non loin. Bientôt se qui ressemblait à une simple dispute se transforma bien vite en un terrible carnage. Le plus grand et le plus costaud des deux gaillards fondit aussi vite que l’éclair sur son ennemi et lui enfonça une lame entre les deux côtes.
L’adolescent resta un moment immobile, la bouche entrouverte en un cri qui ne sortait sûrement jamais. Un flot épais de sang et de bile se déversa entre ses lèvres serrées et il s’écroula contre le mur de brique rouge. Semblant enfin comprendre se qu’il venait de faire l’autre protagoniste pris ses jambes à son coups aussi vite qu’il le put.

« _Les humains sont profondément mauvais… Ils détruisent tout ce qui se trouve sur leur passage, même leur semblable… Je me demande si c’est l’amour qui est au cœur du mal ou bien si c’est le mal qui est au cœur de l’amour… »

Il renifla longuement, emplissant ses poumons de l’air frai et douloureux de la nuit. L’opium dilata ses narines un moment avant qu’il ne recrache cet air impur.

« _Eh bien ma chère… On dirait bien que vous ne faites pas les choses à moitié lorsque vous voulez vous divertir… Mais arrêtons là les futilités… Je suis sur que vous savez aussi bien que moi se qui m’amène sur Assiah… Que pouvez vous me dire sur ce qui s’est passé. Ma mémoire semble me jouer des tours… Elle m’empêche de voir clairement se qui as put se passer durant tout ce temps… »

Il soupira et serra les poings… A dire vrai elle l’empêchait de beaucoup de chose. Retrouver sa sœur en était une tout particulièrement gênante pour l’instant. De même que celle d’être loin de katan qui lui manquait cruellement même s’il ne voulait pas l’admettre.
Alors qu'il relevait fierement le menton, les sirènes retentissaient déjà dans le lointain.
___________________
Tu m'étais si précieux que je t'ai tué de mes mains souillées...
Revenir en haut
Mad Hatter
Evil
Evil

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2009
Messages: 158
Localisation: Juste derrière vous…

MessagePosté le: Sam Jan 16, 2010 4:59 pm    Sujet du message: ~~Mad Butterfly and Artificial Flower~~ Répondre en citant

« _Eh bien ma chère… On dirait bien que vous ne faites pas les choses à moitié lorsque vous voulez vous divertir… Mais arrêtons là les futilités… Je suis sur que vous savez aussi bien que moi se qui m’amène sur Assiah… Que pouvez vous me dire sur ce qui s’est passé. Ma mémoire semble me jouer des tours… Elle m’empêche de voir clairement se qui as put se passer durant tout ce temps… »

Il était bien connu que le démon cachait habillement quelques espions dans le monde céleste, dans le but d’élucider, les derniers faits (plus ou moins macabres) qui commençaient à diviser la nation angélique. Or, en ce qui concernait l’amnésie de l’enfant du Seraphita, le scepticisme était roi. Bélial devait se rendre à l’évidence, une parcelle de mémoire faisait bien défaut à Rochel…

Une lourde flaque de sang décorait allégrement (^^’) le goudron sale, s’infiltrant dans le caniveau pour terminer sa course folle dans les égouts. Les citadins se fichaient bien des cendres de ce carnage, totalement indifférents (ou habitués ?) , au moins pour la majorité, à cette scène macabre.

*Depuis la nuit des temps, ils n’ont pas changé, ces proies si faciles… La trahison d’Eve n’a dons créer aucune méfiance vis-à-vis des êtres obscurs ? *

Après la disparition de l’ange blanc les cieux furent tellement ébranlés… Qu’ils nous forcent à y planter la lame de la corruption…

Deux agents de police, visiblement courroucés d’être réveillés en pleine nuit pour un crime si ordinaire, examinaient les lieux avec désinvolture. Gribouillant dans son calepin, le plus vieux ne remarqua pas qu’une plume sombre tomba sur l’épaule du cadet…

Que voulez-vous savoir Rochel ?

S’allumant une cigarette à l’aide d’un zippo chromé, le Chapelier contemplait le ciel d’encre d’un air songeur.
___________________
Revenir en haut
Rochel
Ange
Ange

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2010
Messages: 47
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Jan 16, 2010 6:13 pm    Sujet du message: ~~Mad Butterfly and Artificial Flower~~ Répondre en citant

Rochel posa un regard interrogateur sur Mad Hatter. Il avait vu de lui-même l’engeance maléfique qui corrompait le monde céleste, pourtant il se refusait à croire qu’ils en étaient les seuls responsables. Il y avait certainement une autre explication à cette décadence plus que croissante.
Des taches de couleurs dansèrent devant ses yeux puis il se raidit lentement. Il avait été stupide… Quand bien même sa puissance n’avait pas décrue depuis son amnésie il avait été fort stupide de révéler à Belial son seul et unique point faible du moment.
N’aillant plus aucuns souvenirs des derniers évènements, il devenait facile à manipuler. Un petit mensonge bien placé et tout redevenait plus simple pour les démons… Et sachant pourtant qu’il pouvait faire face à une langue de vipère il soupira , résigné.
Bélial était son seul espoir pour l’instant, il était las de sourire ciel et terre pour de simple informations. Peut être après tout que l’être venue des enfers ne chercherait nullement à l’éloigner de la vérité, et quand bien même étais ce le cas : peut être entreverrait-il la vérité au travers de ses paroles… Parfois un mensonge pouvait caché une vérité que même son orateur ne soupçonnait pas.

En contrebas l’odeur ferrique avait pris le dessus. La teinte du rouge prédominait à présent sur le noir de bitume. L’ombre de la ruelle semblait elle aussi engloutire la seule lumière qui avait pourtant reignée ici quelque minutes plus tôt…
A présent que la mort s’était abattu sur ce lieu, les ténèbres semblaient engloutire tout sur leur passage. Il jeta un regard en biais au démon. Satisfait, Bélial semblait sourire plus qu’il ne l’était permis…Rochel pensa qu’elle n’y était peut être pas pour rien. Même si la scène semblait tout à fait normal sur Assiah, il n’était pas impossible que l’Enfer même y ait mis son nez.

_Je souhaiterais tout savoir… Visiblement j’ai oublier toute une étape de ma vie… Par exemple où se trouve tous ceux qui me sont cher ? Est-ce qu’il on souffert ? Qu’ai-je fais durant tout ce temps ? Et où est ma place à présent…

L’ange continua de scruté l’obscurité, puis une fois qu’il eut capté les prunelles de celle-ci , il y planta ses deux orbes dorés. Un regard lourd de sous entendu et de ressentiments s’écoula entre eux… Et pourtant Rochel continuait de lui faire confiance bien plus qu’il ne l’aurait dut.
Il sentait que plus aucun ange n’était épargné par la noirceur et son cœur s’en serrait d’avantage. Il avait aimé les cieux plus que n’importe qui… Peut être ne l’avait il toujours pas aussi bien servit qu’il l’aurait voulu et pourtant c’était ce qu’il s’était efforcé de faire pendant ces derniers millénaires.
Les muscles de son coups se détendirent mais ceux de son dos restèrent noueux tandis que les derniers souvenirs de sa prison terrestre se dessinèrent dans son esprit torturé.

_Peut être êtes vous la seule personne à pouvoir m’aider actuellement…
___________________
Tu m'étais si précieux que je t'ai tué de mes mains souillées...
Revenir en haut
Mad Hatter
Evil
Evil

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2009
Messages: 158
Localisation: Juste derrière vous…

MessagePosté le: Ven Fév 05, 2010 5:33 pm    Sujet du message: ~~Mad Butterfly and Artificial Flower~~ Répondre en citant

« _Je souhaiterais tout savoir… Visiblement j’ai oublier toute une étape de ma vie… Par exemple où se trouve tous ceux qui me sont cher ? Est-ce qu’il on souffert ? Qu’ai-je fais durant tout ce temps ? Et où est ma place à présent… »

Les volutes de fumée s’élevèrent ici et là. Ce n’était pas un tabac âpre, dont la seule bouffée inspirait la répugnance, mais quelque chose de plus profond, envoûtant… (Z’etes sur que y’a que du tabac là-dedans ? XD) Bélial n’éprouvait rien envers Rochel, absolument rien, ni répugnance, ni haine, alors pourquoi lui mentir ? Mad Hatter était le fourbe par excellence, le manipulateur incarné et pourtant…

-Tant de chose se sont passées depuis que l’ange salvateur a brisé la fameuse planche céleste… En ce qui concerne Setsuna Mudo, personne ne sait, hormis sa petite sœur ce qu’il est devenu. Et pour votre propre sœur, j’ai ouie dire que l’ange organique se trouve, pour le moment, sur Assiah. Pour ce qui est de votre fidèle aide de camp… Vous l’avez tué dans un excès de folie. Car oui, la démence vous a rongé durant tout ce temps, pour aboutir à votre dégénérescence, c’est encore une fois votre sœur qui vous a sauvé, du moins il paraîtrait…


La nuit s’estompait peu à peu, déjà le froid se faisait bien moins sentir et bientôt l’aurore scintillante adoucirait la ville, la lavant de ces péchés. Le temps s’écoulait de manière bien différente ici mais l’éternité rend insensible à toutes ses choses… Le ciel s’éclaircissait tant bien que mal, la voûte céleste trop polluée ne laissait transparaître aucune étoile. Maintenant, les rues étaient désertes, aucune son, aucun fracas ne se faisait entendre. Tokyo semblait en sursis.

Un papillon de nuit, désormais seule témoin de la scène macabre passée, se posa sur les mains fines du chapelier. Comme lui, il semblait tellement hors-norme, alors que ses frères se cachaient déjà des futures lueurs du jour, celui-ci volait encore en toute liberté, fier de sa contradiction. Le Satan regardait le courageux insecte, pourtant si éphémère, avec une affection certaine. Bientôt le soleil, lui brûlerait les yeux, lui engloutirait les sens, ce papillon ne pourra se soustraire à son malheureux destin, si ce n’est en persévérant, en luttant, seul contre ses fantômes, jusqu’à la nuit prochaine. Une similitude si profonde avec le déchu…
La cigarette finissait de se consumer. L’aube arrivait.

___________________


Dernière édition par Mad Hatter le Dim Mar 28, 2010 8:10 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Rochel
Ange
Ange

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2010
Messages: 47
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Fév 05, 2010 10:15 pm    Sujet du message: ~~Mad Butterfly and Artificial Flower~~ Répondre en citant

Rochel laissa l’air s’épaissir autour de lui au fur et à mesure que la vérité se dévoilait à lui. Elle était plus vicieuse et cruelle que Lilith… mais tout aussi vraie, tout aussi insidieuse. Il serra les poings jusqu’à ce que ses jointure en deviennent légèrement blanche…
Ainsi malgré ses recommandation, sa vénérée sœur n’avait put l’arrêter … Sa folie avait certainement atteint des pics inimaginable : lui l’être formé à partir de tous les péchés et de tout les déchets de Dieu…
Il était sur le point de savoir une partie de celle-ci… une partie de cette réponse après laquelle il courrait depuis des semaines, des mois… tant d’heures mais aussi de secondes qui s’étaient accumulés en lui le rendant las et pleins de courbatures…
Ce soir enfin il saurait…
Et enfin la sentence tomba. Plus lourde encore que la guillotine elle trancha chacun de ses faibles espoirs. Un à un ils furent réduit en cendre et en Rochel il ne resta bientôt plus qu’une vague de tristesse qu’il peinait à contrôler.

L’ange inorganique tourna son visage aussi lisse qu’une statue vers la femme qui semblait absorbée par les volutes blanches et grises que dégageait sa cigarette. Il serra les pans de sa cape de lin doublée de fourrure.
Il respira une grande goulée de cet air frai et matinal, il semblait croire qu’ici en Assiah une simple inspiration de cet air pure pourrait curée tous ses sentiments ; toutes ses peines...
La rosée avait chargée chaque particules d’oxygène lui donnant une légèreté et une saveur rare.
Ses poumons s’en délectaient ; après avoir traverser des déserts il ne pouvait qu’apprécier l’hospitalité d’Assiah… Et pourtant sa douceur venait de laisser place a une amertume grandissante, celle de sa trahisons et de son péché…

Une larme solitaire roula enfin sur sa joue. Le froid pénétrait chacun de ses os fins, chaque particule aussi glacée soit elle s’infiltrait par les pores de sa peau et étreignait son cœur qu’il pensait pourtant éteint depuis bien longtemps…
Les deux seules personnes pour qui il aurait put donner sa vie : Katan et Alexiel…
Deux personnes qui lui étaient chères et qu’il avait sans nulle doute blessé… Voire tuer…
L’ange frissonna rien que de penser à la douleur qu’il avait infliger à celui à qui il avait donner un nom, un corps, une vie…
Ses jambes flageolèrent sous son poids pourtant minime et il dut s’asseoir sur le toit de ciment grisâtre…
Il balança lentement ses pieds dans le vide regardant l’astre lumineux percer au travers des épais nuages… petit à petit, il gagnait du terrain sur l’obscurité. Et bientôt, celle-ci ne deviendrait qu’un horrible cauchemar… mais pas dans son cœur.

Il le va des yeux scintillant de détresse vers celle qui venait de détruire son dernier espoir… Ce fils ténu qui l’avait maintenu dans cet état d’excitation pendant des semaines et des mois venait de ce brisé…

« _Ainsi je n’ai pas put le protéger… j’ai bien tenter de l’éloigner de moi… mais il était si têtu… Mon Dieu , qu’ais-je fais ? lui qui était si pure… Je ne voulais pas même m’autorisé à l’aimer tant j’étais sal… »
___________________
Tu m'étais si précieux que je t'ai tué de mes mains souillées...
Revenir en haut
Mad Hatter
Evil
Evil

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2009
Messages: 158
Localisation: Juste derrière vous…

MessagePosté le: Dim Mar 28, 2010 8:46 pm    Sujet du message: ~~Mad Butterfly and Artificial Flower~~ Répondre en citant

« _Ainsi je n’ai pas put le protéger… j’ai bien tenter de l’éloigner de moi… mais il était si têtu… Mon Dieu , qu’ais-je fais ? lui qui était si pure… Je ne voulais pas même m’autorisé à l’aimer tant j’étais sal… »

Voir Rochel pleurer était bien la dernière chose à laquelle s’attendait le déchu.
Pourtant, il était évidant que ses larmes trahissaient une sincérité déconcertante, sa détresse était tellement palpable…
Bélial se tut, n’ayant absolument pas l’intention de faire souffrir davantage l’ange inorganique, qui semblait littéralement traumatisé du choc de la nouvelle. C’est vrai qu’elle aurait pu lui mentir, le laisser s’accrocher à cette utopie malsaine, à son rêve dérisoire, mais non…
Mad Hatter avait préféré le catégorisme.


-Nous n’étions pas là pour voir de nos propres yeux ce tissu d’horreur…

L’astre doré prenait timidement sa place dans la voûte céleste, si bien que les premiers chants des rares oiseaux pouvaient se faire entendre,
la vie reprenait ainsi peu à peu son cours . Le chapelier laissa de coté sa fourberie habituelle lors de cet instant de douleur, aucune insolence ne se dessellait dans son regard, ni d’aura narquoise.
Le démon fixait simplement l’être céleste, sans cruauté, de ses prunelles ambrées.


Rochel avait de ce fait sombrer intégralement dans la démence, avec un degré si profond que même elle ne pouvait imaginer.
Esclave de ses songes macabres, il avait même été jusqu'à tuer de ses propres mains celui qui comptait le plus dans son cœur.
Mad Hatter n’avait jamais approché un tel facteur de folie…


Pensive, elle laissa choir sur le sol, son mégot juste avant que celui-ci ne se décide à lui brûler le bout de ses doigts.

-Qu’allez vous faire désormais ? Retrouver Alexiel ?

L’ange organique quand à elle, avait prit l’entreprise de se rendre dans les profondeurs du Shéol afin de s’entretenir avec le seigneur noir accompagné de son double humain, Kira Sakuya. Mais Bélial préférait rester du moins pour le moment, en retrait de cette récente quête, préférant comme à son habitude, l’observation de loin ou de près.
___________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Mar Jan 16, 2018 12:41 pm    Sujet du message: ~~Mad Butterfly and Artificial Flower~~

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Angel Sanctuary Index du Forum -> ~ Assiah, Monde Matériel ~ -> Centre Ville Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com