Angel Sanctuary Index du Forum
Angel Sanctuary
Ecoutez les lamentations des êtres ailés qui peuplent le ciel...
 
Angel Sanctuary Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



  
LE FORUM EST FERME, UNE REOUVERTURE N'EST PAS PROGRAMMEE POUR LE MOMENT. NOUS VOUS TIENDRONS INFORME EN CAS DE CHANGEMENT. AMICALEMENT, L'EQUIPE D'ANGEL SANCTUARY LE FORUM
:: Détour par le parc ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Angel Sanctuary Index du Forum -> ~ Assiah, Monde Matériel ~ -> Parc
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sara Mûdo
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2009
Messages: 72
Localisation: Tokyo

MessagePosté le: Dim Oct 25, 2009 8:59 pm    Sujet du message: Détour par le parc Répondre en citant

Sara sortait tout juste du collège, son sac sur l'épaule. C'était une superbe fin de journée, mais, pour la jeune fille, tout semblait avoir un arrière goût d'amertume. Comme tous les jours.
Sara n'arrivait pas à définir à quelle moment ce brusque changement avait opéré en elle. Récemment ? En tout cas, c'était ce que sa mère ne cessait de lui répéter.

"Tu as changé, Sara ! Qu'est-ce qui t'arrives en ce moment ? Dernièrement, tu es tellement irascible, tu n'as plus aucun enthousiasme ! Dis-moi, y a-t-il quelque chose dont tu voudrais me parler ? Tout vas bien à l'école ? Je suis certaine que c'est Sétsuna qui t'as mise dans cet état ! Tu continues à le fréquenter ?"
Et patati, et patata...Voilà, même sa mère l'exaspérait, elle, Sara, qui n'arrivait jamais à être méprisante avec les gens, à penser à mal d'eux...
Oui, elle aussi avait l'impression d'avoir changé radicalement. Sétsuna en était-il la cause ? Au fait, depuis quand avait-elle réalisé son amour pour son frère ? Toutes les frontières du rêve et de la réalité étaient comme floues. Elle n'arrivait plus à définir qu'est-ce qui était arrivé avant ou après...

Avant ou après quoi ?

Oui, c'était là qu'il y avait quelque chose. Entre les deux. Quelque chose, là...Qu'est-ce que c'était ? Un évènement ? La jeune fille avait cett impression d'un rêve qu'on oublie au réveil, et qui pourtant semble avoir influencé l'existence.
Etait-elle folle ? De toute façon, ça n'avait pas d'importance. Rien n'avait d'importance, d'ailleurs. Ses copines commençaient à la traiter de blasée. Plus rien ne l'impressionnait. La vie était ennuyeuse. Banale. Cette amertume qu'elle ressentait constamment reflétait-elle son image ? En tout cas, elle se faisait bien moins aborder dans la rue qu'auparavant. Elle n'allait certainement pas s'en plaindre, au contraire. Peut-être ne pas être jolie avait-il ses avantages. En effet, elle était moins belle. Lorsqu'elle regardait son visage dans la glace, elle voyait des cernes violettes se creuser sur sa peau pâle. Son regard était farouche, et elle s'était amaigrie. Elle n'était plus que l'ombre d'elle même. Son amour pour Sétsuna la rendait malade. Comment pouvoir éprouver pareils sentiments envers son propre frère ? C'était dégoûtant. Sétsuna ne devait plus rien signifier pour elle. D'ailleurs, qu'il soit avec elle ou loin d'elle ne changeait rien du tout.
Les oiseaux chantaient. Pourquoi ? Ils ne pouvaient pas se taire ? Le solei brillait. A quoi bon ? Il ne rendait pas la vie plus belle. Même sa longue tresse dorée qu'elle avait l'habitude de porter d'un côté lui grattait le cou.

Exaspérée d'elle même, Sara s'assit sur un banc libre. Elle ne voulait pas rentrer chez elle tout de suite. Se morfondre était une chose. Mais si elle devait vivre, alors au moins vivre confortablement et avec beaucoup d'argent. Au moins, en ayant de bonnes notes, sa mère et ses professeurs la laisseraient tranquille.
Même si, au fond, cela lui semblait sans intérêt.
La jeune fille soupira et sortit son classeur de grec ancien.
___________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim Oct 25, 2009 8:59 pm    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lucifer
Evil
Evil

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2009
Messages: 36

MessagePosté le: Dim Oct 25, 2009 9:47 pm    Sujet du message: Détour par le parc Répondre en citant

En Assiah les premier effets de se qui s'était produit dans les limbes n'avait pas encore pris forme.Le ciel était d'un bleu pure,illuminée par les rayons d'un soleil irradiant.Les oiseaux sifflaient de douce mélodies,une douce brise volait,venant caresser le visage des hommes encore insouçiant de ce qui se préparait.Le ciel se déchira alors,laissant naitre un vortex électrique obscurcissant le ciel,le transformant l'espace d'un cours instant en une sombre nuit.

C'est l'instant qu'il choisi alors pour faire son entrée,la manière voulu pour poser le pied sur la terre des hommes.Lui,ancien fils de la lumière,déchu et projetter dans les enfers pour y règner en seigneur et maître.Oui,lui l'étoile du matin venait de pénètrer la terre de ceux qu'il détestait tant.Pousser pars la curiosité de rumeurs naissantes et grouillant dans les limbes,Lucifer avait pris la decision de quitter l'espace d'un moment son trône au coeur de la cité de Dite pour se rendre en Assiah et constater par lui même les dires de toutes ces rumeurs.

Destruction,morts,chaos...l'image des lieux qu'il avait sous les yeux en était bien loin.Lorsqu'il fini par toucher le sol,sa lourde cape bordée de sombre plume vint se répendre tout autour de lui.Ses ailes d'un noir intense laissairent séchapper de nombreuses plumes tout aussi sombre avant de se replier et de disparaitre complètement.Lucifer semble t-il avait attérit dans ce que ces risible humains appelaient un parc.

Il scrutta les alentours d'un sombre regard.Des arbres en fleurs,des oiseaux chantant,des petit d'hommes criant et jouant,une aire pure emplissant ses poumons,decidement cette terre n'inspirait que degoût à l'ange déchu,allant jusqu'a lui en donner la nausée.Les rumeurs était fausses,l'Assiah se portait parfaitement bien.Lucifer s'énerva comprennant qu'il s'était déplacer pour rien,il ne se gènerait certainement pas pour chatier le misérable lui ayant toucher mots de ces dires, lui qui n'ésperait que trouver un monde de desolation,lui fournissant de nouvelles ames pour re-peupler les limbes.

Cependant pousser par son instinct,le maître des enfers pris la décision de rester encore un bref moment,Tout allait bien en Assiah, peut -être même trop bien,le nombre de meurtre avait quasi disparut,les suicides également....tout était trop parfait,telle une bulles ayant figé cette terre dans un paradis artificiel ou les vices ne naissaient plus.Finalement peut-être bien que les rumeurs étaient fondées,sauf que le chaos se dissimulait encore derrière cette bulles, n'attendant qu'une chose...de pouvoir éclater.
___________________
Revenir en haut
Sara Mûdo
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2009
Messages: 72
Localisation: Tokyo

MessagePosté le: Dim Oct 25, 2009 11:08 pm    Sujet du message: Détour par le parc Répondre en citant

Sara Mudô avait sortit son classeur de grec dans le but de revoir son cours, profitant du fait qu'elle était encore seule. Les bruits quotidiens des gamins hurlants et gesticulants, le brouhaha de la foule, le gazouilli des oiseaux et le souffle du vent sifflaient dans ses oreilles, en un bruit de fond continu et habituel, incessant. Tous ces sons formaient la mélodie de la vie, de la normalité, de la joie. Sara inspira l'air frais, souhaitant qu'il lui apporte ne serais-ce qu'un semblant de renouveau dans son esprit morne. Vainement, bien sûr. Alors, comme si c'était normal, le tic tac de la trotteuse de sa montre se fit entendre plus fort, venant recouvrir les bruits du parc. Sara n'y fit pas immédiatement attention, comme si son esprit était embrumé. Comme lorsque la fatigue la gagnait en classe, qu'elle n'écoutait plus que d'une oreille. Comme le moment de fatigue extrême qui précède la seconde ou l'esprit sombre dans le sommeil...
Le tic-tac de sa montre et les battements du sang contre ses tempes formaient une mélodie rythmée, qui semblaient s'entrechoquer. Petit à petit, les bruitages du parc et de la ville s'estompèrent, et seules résonnèrent aux oreilles de la jeune fille les battements de son coeur et la trotteuse de sa montre. Elle avait la sensation que l'atmosphère s'alourdissait, que le monde était écrasé par une pression énorme, et qu'elle était comprimée entre les deux. Un voile sombre vint obscurcir ses yeux ouverts...Les sons du vivant se firent plus lointains. Sa tête résonnait, la puissance de son rythme cardiaque l'assomait. Et toujours le tic-tac de sa montre, de plus en plus fort.

Quand soudain, tout s'arrêta.

Le sang de Sara ne fit qu'un tour. En un éclair, elle redressa la tête avec un haut-le-coeur, saisie d'une angoisse terrifiante.
Oui, durant une fraction de seconde, elle avait cru mourir. Elle avait vraiment cru que c'était la fin de tout. Son coeur cognait contre sa poitrine un train d'enfer. Pourtant, tout autour d'elle semblait être redevenu normal...les sales mômes continuaient de crier en courant, et les vieilles dames à radoter entre elles de la cousine Yvonne et de la tante Géraldine (mmm pas très japonais tout ça XD). Pourtant, l'angoisse monstrueuse ne la quittait pas. Son corps frêle tremblait comme une feuille, un froid violent lui parcourant l'échine.
En un éclair, deux prunelles argentées et glaciales apparurent devant ses yeux et disparurent tout aussi rapidement.
Ces yeux...elle les connaissait...
L'image se reconstruisit dans son esprit. Un être sombre et énigmatique, une main munie de longues lames. Du sang. Et puis, des câbles éléctriques, partout, partout....
La tête de la jeune fille se tourna automatiquement vers un point du parc. Là bas, près des cerisiers. Bien qu'il soit loin d'elle, tous les détails lui paraissaient agrandis à la loupe.
Un jeune homme d'une beauté foudroyante, d'environs vingt ans se tenait debout. Il avait le port d'un prince, et ses traits superbes étaient courroucés. Sa longue chevelure d'ébène lui atteignait au milieu du dos. Ses sourcils arqués de la même couleur surplombaient des yeux argentés et inquiétants. Il était de haute stature, entièrement vêtu de noir. Une longue cape ornée de plumes sombres pendaient de son épaule.
La jeune fille ne réfléchit pas lorsqu'elle lâcha son cahier et que ses jambes la portèrent vers cet homme. Elle sut qu'il était la cause de son angoisse. Son aura maléfique était écrasante, mais, en même temps, un sentiment de confiance et de sécurité vint s'allier à ses craintes. La jeune fille continuait à s'avancer vers lui, dans un état d'hypnose total. Mais lorsque l'homme tourna ses prunelles glacées vers elle, remarquant sa présence, Sara se figea immédiatement. Ses lèvres s'entrouvrirent en tremblant, et articulèrent par elles-mêmes :

* Kira...Kira sempaï ? *
___________________
Revenir en haut
Lucifer
Evil
Evil

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2009
Messages: 36

MessagePosté le: Lun Oct 26, 2009 10:31 am    Sujet du message: Détour par le parc Répondre en citant

La nausée aux bord des lèvres,Lucifer ne pue réprimer un rictuse de dégoût face a tout ça.Tout était peu-être vrai,le chaos ne tarderaient pas a se répendre sur la terre des hommmes et d'une certaine manière le seigneur des enfers fut déçu que se ne fussent pas déjà le cas.Lui l'ange s'abreuvant de la déchéance des être humains,se délectant habituellement de leurs souffrance aurait assuremment préférer trouver une terre à feu et a sang.

Son regard perçant continua de scruter les alentours,à la recherche d'une chose incertaine.Plus son regard vagabondait,plus le seigneur des enfers se réconfortait dans l'idée que tout était trop parfait.Son esprit jubillait déjà à l'idée que d'ici peu cette rose si parfaite se flétrirait dans le sang.L'esprit vagabondant ainsi dans ses morbides pensées,son regard fini par se poser sur l'une de ces créatures qu'il haïssait tant.Loin d'être surpris,l'ange déchu l'observa attentivement.Son visage ne laissa rien transparaitre,impassible,restant de marbre tel une statut,au mieux son regard lui montrait tout le degoût que la créature, se tenant face à lui, lui inspirait.De tout évidence il s'agissait d'une jeune femme d'environ une quinzaine de printemps,de long cheveux chatains perlant dans son dos et retombant armonieusement sur un uniforme scolaire.Celle ci le fixait d'une façon quasi ébêtée.Du moins c'est ainsi que le seigneur des enfers le perçu.Un eclaire de conscience foudroya alors l'esprit du déchu, elle pouvait le voir, elle l'humaine,comment cela se pouvait-il.Lui qui avait pris soins de camouffler son hora démoniaque en passant le vortex électrique.

Lucifer la toisa alors d'un regard sombre et interrogateur.Se penchant plus sur les traits physique de celle-ci.La vue de son visage fit naitre une sensation étrange dans les entrailles du démon.Un bref souvenir s'empara de son ésprit.Un jeune homme aux traits similaires a ceux de celle qui se tenait face à lui sembla alors se joindre à elle lorsque celle ci laissa s'échapper dans un souffle:

-Kira...Kira sempaï ?


Lucifer la toisa alors d'un nouveau sombre regard,comme lui reprochant d'avoir oser lui adresser la parole.Cependant a son tour, de sa voix grave et assuré, il fini par laisser s'échapper dans un reproche:

-Qui es-tu toi qui te permet de m'affubler et de me souiller d'un nom qui n'est pas le miens ?!

Lucifer attendait une réaction de celle qui se tenaient face à lui et qui pour une raison qui lui échappait pouvait le voir.
___________________
Revenir en haut
Sara Mûdo
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2009
Messages: 72
Localisation: Tokyo

MessagePosté le: Lun Oct 26, 2009 2:05 pm    Sujet du message: Détour par le parc Répondre en citant

Le regard sombre que le mystérieux individu lui lança alors qu'elle prononcait ce nom qui lui était inconnu, et qui, sans raison, avait franchi ses lèvres, n'impressionnait plus Sara. Son esprit avait peut-être déjà atteint l'apogée de la terreur. La jeune fille mourrait d'envie de s'évanouir pour échapper aux messages d'alarmes que son cerveau lui envoyait frénétiquement, par un réflexe de survie. Son cerveau seulement. Son corps seulement. Mais son âme, elle, était déchirée entre cette crainte si puissante et ce sentiment de sécurité et de réconfort qui n'avait fait que s'accroître au fur et à mesure qu'elle s'était approchée du jeune homme tout de noir vêtu.
Sara sentit à nouveau son regard se voiler du rideau noir. Devant ses yeux se déroulait une scène qu'elle n'avait jamais vue auparavant. Elle vit Sétsuna, son frère, effondré en larmes, dans les bras d'une personne ressemblant trait pour trait à l'homme aux cheveux de jais, quoique d'apparence plus jeune. Mais les siens étaient retenus en une queue-de-cheval, et il portait des lunette, son visage étant dépouvu de la trace rougeâtre que cet homme possédait.

*Pourquoi ? disait Sétsuna en pleurant. Pourquoi a-t-il fallu qu'ils se séparent ? Maintenant, maman va me jeter dehors, et je ne verrait plus Sara *

Cette scène lui était tristement familière, bien qu'un des éléments fut étranger. La jeune fille sentait ses yeux s'embuer et un sanglot s'étrangler dans sa gorge. Tout semblait tellement réel, elle avait l'impression d' être retournée à ce jour où leurs parents leur avait annoncé leur divorce. Mais Sétsuna avait sangloté seul, ce jour-là. Sara s'était adossée à la porte de sa chambre, et avait entendu ses pleurs. Ses propos étaient semblables que dans cette vision. Mais cet homme qu'elle avait vu n'existait pas. Elle ne le connaissait pas, elle ne l'avait jamais connu. Alors pourquoi ces semblants de souvenirs venant défiler devant ses yeux ?
Lorsque la lucidité lui revint une seconde plus tard, l'homme la fixait toujours de son regard inquisiteur dans lequel pointait un dégoût évident. Mais il semblait tout de même avoir cillé, une fraction de seconde. Sans que la jeune fille eût put prévoir quoi que ce soit, la voix du jeune homme s'éleva, semblant résonner :

-Qui es-tu toi qui te permets de m'affubler et de me souiller d'un nom qui n'est pas le mien ?!

Sara eut la sensation qu'on lui renversait un seau d'eau glacé sur la tête. Tout redevenait parfaitement clair dans son esprit. L'amertume, le manque du goût de vivre qui ne la quittait plus disparurent magiquement, en le temps d'un battement de cil. Ses visions embrumées se volatilisèrent, et seule la peur demeura. Une peur si normale qu'elle rassurait la jeune fille. Aussitôt, les derniers évènement n'eurent plus que la texture du rêve.

* Que m'est-il arrivé ? *songea-t-elle avec crainte.

Enfin, la nature reprenait ses droits.
Les jambes de Sara se dérobèrent sous elle et elle se retrouva par terre, dans l'herbe humide. L'oeil terrifié, elle recula instincitvement, sans toutefois tourner le dos à l'homme au port de prince. Il émanait de sa voix une telle autorité qu'elle s'empressa d'obéir.

- Je...je m'appelle...Sara Mudô...

La jeune fille ne se sentit pas en droit de lui retourner la question, bien que ce fut un souhait très cher. Il ressemblait à un mannequin Occidental, avec sa peau blanche, son nez droit, sa haute taille, ses cheveux épais bien que, si noirs, ils avaient la couleurs de ceux d'Orient. Et puis, quel accoutrement étrange ! Il ressemblait à ceux des chanteurs de Visual rock, même si son vêtement ne possédait pas cette touche qui fasse qu'on dise "tiens, c'est un déguisement, ça." Oh non. Tout était terriblement sérieux. Sa présence ici était si tape-à-l'oeil que tout le monde ne pouvait que le remarquer. Mais pourquoi les gens autours faisaient mine de ne pas l'avoir aperçu ?
Sara n'esquissa pas un geste, de peur d'être foudroyée au moindre mouvement. Sans quitter le jeune homme des yeux, elle était en attente d'une réaction quelconque de sa part. Elle ne réalisa pas que les passants commençaient à la regarder avec inquiétude.
___________________
Revenir en haut
Lucifer
Evil
Evil

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2009
Messages: 36

MessagePosté le: Mar Oct 27, 2009 10:55 am    Sujet du message: Détour par le parc Répondre en citant

[Desolé j'ai eu un plantage lors du postage de ma réponse qui était bien plus détaillé et plus longue! Pas eu le courage de tout recommençé T-T]

La jeune fille venait de perdre pied face au seigneurs des enfers,dans des mouvements de reculs répétées celle ci laissait croire à Lucifer qu'elle avait peut être pris conscience de la situation dans laquelle elle se trouvait.Elle esquissa cependant une réponse révèlant son identité au déchu.

Lucifer jubillait à la vue des pupilles dillatées de terreur de la jeune donzelle.Cependant ce plaisir fut de courte durée,comme a chaque fois le seigneur des enfers se lassait rapidement d'un événement et ne trouvait de réel plaisir qu'au travers de la brièveté des souffrances qu'il infligeait.

Finissant par tourner le dos à l'humaine,il lui adressa cependant quelque mots juste avant de commençer à s'éloigner.

-Tu ferrais mieux de te relever...il doivent te prendre pour une folle!

Commençant sa marche en une direction opposé,l'étoile du matin était bien décidé à présent dans le cas ou le chaos ne se répendrait pas de sa propre volonté sur cette terre d'ici peu a en déclancher lui même les première bribes.A présent si Sara ne tentais pas quelque chose pour le retenir ou n'essayait pas de le ratrapper,jamais elle n'aurait de réponse a ses interrogations,au grand jamais elle ne saurais pourquoi au sein même de ce paradis artificielle,lui avait réussi a faire naitre en elle cette sensation de réconfort et de protection ne serais-ce que l'espace d'un instant.
___________________
Revenir en haut
Sara Mûdo
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2009
Messages: 72
Localisation: Tokyo

MessagePosté le: Mar Oct 27, 2009 1:20 pm    Sujet du message: Détour par le parc Répondre en citant

( Ouais, c'est énervant les plantages, c'est pour ça que quand je suis en train d'écrire je fais des copier toutes les 5 min ^___^ )

-Tu ferais mieux de te relever...ils doivent te prendre pour une folle!

Ces dernières paroles laissèrent Sara pour le moins perplexe. Que voulait-il dire par là ? La jeune fille regarda prudemment autour d'elle et remarqua avec stupeur les regards inquisiteurs que lui décrochaient les gens du parc. Toute confuse, elle réfléchissait furieusement. Pourquoi ? Que se passait-il ? L'homme en face d'elle attirait bien plus l'attention !

Ils ne le voyaient donc pas ?

Sara frissona. "Ils doivent te prendre pour une folle !". Et si, en réalité, elle l'était ? Elle se trouvait par terre dans l'herbe, terrifiée par un homme qu'elle seule pouvait voir entendre parler et sentir l'aura si écrasante. Un personnage imaginaire, issu de la mauvaise connexion des neurones de son petit cerveau.
Sara regarda ses mains avec un sourire béat. Bien sûr, tout s'expliquait. Tout était si clair. Cet amour tordu pour son frère, ces impressions d'avoir sauté un épisode, avec ces sensations de souvenirs, son brusque changement de caractère, ses sautes d'humeurs inexpliquées...et maintenant ses chimères qui parlaient et qui provoquait, chose encore plus évidente, une impression de déjà-vu ainsi que les sentiments contradictoires de crainte et de sécurité, d'intimité et d'innaccessibilité...Quel vérité frappante !
Lorsque Sara redressa la tête, elle vit, interloquée, sa chimère s'éloigner, pas à pas, lui tournant le dos. La jeune fille sentit avec horreur le sentiment de sécurité et de crainte s'éloigner en même temps, ainsi que quelque chose d'autre, de si précieux, de si important pour elle en ce bas-monde partir en lambeaux avec ce être imaginaire. Il emmenait avec lui ce qui la rendait vive, ce qui provoquait ses émotions. Une fois qu'il disparaîtrait, elle redeviendrait l'espèce d'âme errante qu'elle était avant son arrivée. Et rien que pour cette unique raison, elle se refusait à le laisser partir.
Son profond désespoir la poussa à mettre de côté le résonnement rationnel qu'elle s'était bâti au profit d'une explication surréaliste, qui, même si elle était mensongère, la pousserait à avoir encore un peu le goût de vivre : Elle était une de ces âmes réincarnées dans un autre monde, un monde qui n'était pas le sien (d'où cette sensation d'amertume et ses flash ) et cet homme était une sorte de créature qu'elle avait connu dans une vie antérieure, et qui, venant d'un autre monde, ne pouvait être vu des humains. Oui, c'était parfait.
La jeune fille se mit en tête de le rejoindre à tout prix. Elle savait qu'il pourrait la tuer sans nécéssiter d'un claquement de doigts, que c'était son insignifiance qui l'avait sauvée. Si c'était une de ses chimère, elle n'avait rien à perdre, folle comme elle l'était, et elle finirait ses jours dans un hôpital psychiatrique. Si c'était une créature, il a tuerai et elle mourrait, ce serait toujours mieux que de se mentir à soi-même comme ce qu'elle était en train de faire.
Quel plan fantastique !
Sara, faisant fi du peu de regards qui deumeuraient posés sur elle, se releva en trébuchant et se précipita à la suite du ténébreux éphèbe. Elle sentit, avec un soupir de joie, la sensation vivifiante de peur et de réconfort se rapprocher au fur et à mesure, et cela la poussa encore plus loin dans son élan. En un éclair, elle l'avait rattrappé par derrière et l'enlaça dans son dos, la tête collée contre lui.
Haletante et tremblante comme une feuille, avec un sourire néanmoins collé sur son visage, comme si elle trouvait cela drôle, elle dit clairement :

- Je ne vous laisserai pas partir. Vous pourrez me faire tout ce que vous voulez, je ne vous lâcherai pas ! Vous allez me dire pourquoi je ressens pour vous ce que je ressens pour vous !

La jeune fille ferma les yeux, le visage enfoncée dans l'étoffe sombre et douce, s'attendant à être foudroyée.
___________________
Revenir en haut
Lucifer
Evil
Evil

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2009
Messages: 36

MessagePosté le: Mer Oct 28, 2009 2:02 pm    Sujet du message: Détour par le parc Répondre en citant

Lucifer s'était peu a peu éloigné de l'humaine,son esprit ayant déjà quasiment omis jusqu'a son existance.Quand au fait qu'elle avait pue le voir,il fini par se dire qu'il devait plus que probablement s'agir de l'un de ces être que les humains appel médium, mis au ban de leur propre société car concidéré comme anormal.L'esprit du malin vagabondait déjà sur tout ce qui l'entourait,imaginant de quel manière la plus ignoble possible il pourrait anéantir d'un geste chacune d'entre elle.

Cependant quelque chose vint titiller une nouvelle fois son esprit le faisant stopper net,un nouveau flash,toujours de ce jeune garçon au cheveux chatain que quelque instant auparavant il avait déjà entre apperçu dans les traits de l'humaine.Que faisait t-il a présent,ce fantome semblait pris d'un profond désespoir s'élançant au contacte du déchu et l'agrippant aussi fortement que possible,comme à la recherche d'un réconfort,finissant par sanglotter dans ses bras.Tout n'était qu'un rêve dans l'esprit du déchu qui s'écourta aussi rapidement qu'il avait débuté,disparaisant dans une nuée de plume d'un blanc quintéssant se fléttrisant au contacte d'une lumière éclatante.Oui tout ceci n'était qu'un rêve,un songe,une folie.

Lucifer se tenait debout,arrèté net,le regard porté vers le soleil et sa lumière irradiante qui s'en échappait,pensif.Le flash s'était dissoud.Lucifer respirait profondement à présent,comme ayant quelque instant auparavant manqué de souffle.Le déchu repris conscience de tout ce qui l'entourait.De même il resenti alors un force encerclant sa taille,se compriment contre son dos.Il y porta les yeux.Deux bras ceinturaient celle-ci.Et pas n'importe lesquels,ceux de l'humaine dont la tête était venut se blottir dans son dos,tel le fantome l'avait fait quelque instant auparavant dans son esprit.Les boucle brune de la jeune fille volaient au rythme de la douce brise du vent.Le seigneur des enfers sentait le corps de celle-ci trembler sous la peur,pourtant contrairement a son habitude,Lucifer n'y trouva pas le moindre plaisir,bien au contraire,il trouva la chose bien amer,voir désagréable.Celle-ci se risqua alors à lui adresser la parole:

- Je ne vous laisserai pas partir. Vous pourrez me faire tout ce que vous voulez, je ne vous lâcherai pas ! Vous allez me dire pourquoi je ressens pour vous ce que je ressens pour vous !

Sara restait toujours agripper a lui fortement , ne voulant lacher son étreintes.Lucifer laissa s'échapper un soupir.Il fini cependant par venir agripper les mains de l'humaine pour se soustraire a son étrainte.D'un mouvement,il lui fit face,l'étraignant toujours par l'un des poignets fortement.Une hora mordoré commença a encercler le corps si parfait de l'étoile du matin.Le ciel de l'Assiah commença a s'empourprer,finissant par se transfomer en une nuit,comme reflètant l'esprit du seigneur des enfers.Un eclaire vint alors zèbrer le ciel,aveuglant l'espace d'un cours instant tout les êtres se trouvant dans les lieux.Une fractions de seconde s'était passé et a présent la panique se lisaient sur le visage de tout les humains présent dans le parc,ayant a présent conscience de celui que jusqu'a présent il n'avait pue voir.Lucifer se tenait toujours face à Sara,mais comme si il n'était déjà pas assez imposant,a présent il arborait trois paires d'ailes d'un noir immaculé faisant deux fois sa taille.Son regarde lui était devenue glaciale.Le dechu agrippant la jeune humaine fini par la soulever de terre ,d'un geste, la rapprochant par la suite  plus près de son visage .Scruttant son regard du sien.

Lucifer fini cependant par la repousser avec force a terre.Comme n'ayant pas trouver en elle ce qu'il y cherchait.Il fini par lui dire alors dans un ton qui aurait pue passer pour un nouveau reproche:

-Tu es bien inconsciente de  me toucher ainsi...bien des anges on été massacrée pour n'avoir ne serais-ce que oser prononcer mon nom.Moi ;a qui celui qui me donna vie un jour et contre qui je  me suis rebellé donna le nom de porteur de lumière.

Le déchu venait ainsi de révèler son identité à l'humaine.Ainsi si celle-ci n'avait toujours pas pris conscience de quel être se tenait face à elle,peut-être bien que les cries des inconnus présent dans le parc prennant la fuite et scandant l'arrivé du jugement dernier,lui permettrait d'y voir plus claire.




___________________
Revenir en haut
Sara Mûdo
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2009
Messages: 72
Localisation: Tokyo

MessagePosté le: Mer Oct 28, 2009 8:21 pm    Sujet du message: Détour par le parc Répondre en citant

Sara serra les dents en sentant l'atmosphère devenir éléctrique et des éclairs jaillissants de toutes parts. Elle avait peur, mais s'y était attendue. Elle n'osa pas ouvrir les yeux, certaine qu'elle allait mourir, et quand des cris de terreur s'élèvèrent autour d'eux, elle se força à les ignorer, persuadée qu'elle était le jouet de sa folie. Néanmoins, voyant qu'ils ne s'arrêtaient pas, sa curiosité fut piquée à vif. Elle entreprit de retirer son visage enfouie dans la cape douce pour jeter un coup d'oeil aux alentours, mais elle n'en eut pas le temps. D'une force surhumaine, sa chimère la saisit par les poignets et la souleva de terre. Sara poussa un petit cri qui était plus issu de la surprise que de la peur, et elle tenta de se débattre, comme les petits animaux pris au piège dans les anneaux d'un serpent, et qui n'ont pas la moindre chance de s'échapper. L'homme la rapprocha de lui et la fixa de ses yeux paralysants.
On dirait qu'ils ne font que refléter le monde extérieur.
Ces yeux semblaient ne rien voir du tout, bien qu'elle se sentit transperçée par ces prunelles hostiles. Mais elle crut distinguer sa chimère plisser légèrement les yeux, comme si elle était en quête de quelque choses dans ses yeux à elle.
Sa quête sembla infructueuse. Sara fut brutalement lâchée, et elle se retrouva à nouveau au sol, ses longs cheveux bouclés se mouillant au contact de l'herbe fraîchement arrosée.
La jeune fille se redressa en gémissant, et alors, son coeur manqua un battement lorsqu'elle redécouvrit l'homme sombre en face d'elle.
Il était totalement différent, Sara ne pouvait s'imaginer qu'on puisse être plus imposant que cet homme, avant sa transformation. Elle ne se rendit compte qu'à présent que dans son dos, trois gigantesques paires d'ailes aux plumes couleur de l'encre le drapaient d'une majesté et d'une noblesse telles qu'on ne pouvait cesser de le regarder.

*Un...un ange ? *

Son apparence et sa grandeur étaient celles d'un ange, mais l'aura maléfique qui émanait de lui le rapprochait d'un démon. Un terrible démon. Il était entouré d'un halo et la pression qu'il exerçait sur l'air devint encore plus opressante, plus lourde, plus inquiétante. Ses yeux lançaient des éclairs, et tout autour, les gens du parce s'enfuyaient en hurlant.

*Ils peuvent donc le voir !* songea Sara, interdite.

Alors, il existait vraiment ?! Il était réel ! Elle n'était pas folle !! Cette prise de conscience rassura infiniment Sara autant qu'elle la glaçait d'effroi. Son esprit était rétrécit par l'apparente rationnalité du monde, et tout ce qui lui avait été enseigné depuis sa jeune enfance.
La voix de l'ange démoniaque s'éleva, fière, froide, terrible, coupant toute sa facultée de pensée:

-Tu es bien inconsciente de me toucher ainsi...bien des anges on été massacrés pour n'avoir ne serait-ce qu'osé prononcer mon nom.Moi ;a qui celui qui me donna vie un jour et contre qui je me suis rebellé donna le nom de porteur de lumière

Sara se figea pendant un instant, doutant de ses facultées auditives. L'homme venait sûrement de lui dévoiler son identitée, et c'est sans doute ce qui ralentit la pensée de la jeune fille. Elle s'était intéressée de près à la religion chrétienne, il y a quelques années, alors pourquoi donc ce nom ne lui venait-il pas à l'esprit ? Elle le connaissait, c'était évident ! Alors pourquoi...elle s'était donné auparavant un code par le latin pour s'en souvenir !

*"Porteur de Lumière"... En latin, "lux" signifiant lumière et "fero" porter, grammaticalement -luci-ferre...*

Sans y croire, la jeune fille s'écria :

- Lucifer, l'ange qui s'est rebellé contre Dieu !!

C'était absurde. Absurde. Elle avait devant elle le grand Malin, le Diable, la créature coupable de la corruption du monde, l'incarnation du mal.
Le sentiment de sécurité persistait, mais cette fois, le corps fut plus fort.
Elle avait touché cet homme. Elle lui avait parlé.
Il allait la tuer pour ça.

Sara ne vit aucune issue. Elle n'y échapperait pas. Prenant conscience de ce fait, ses yeux s'embuèrent de larmes et commencèrent à couler sur ses joues en abondance, elle était impuissante face à tout cela. Prise d'un vieux réflexe, prenant sa tête entre ses mains, elle appela en un cri de désespoir :

- SETSUNAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !
___________________
Revenir en haut
Lucifer
Evil
Evil

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2009
Messages: 36

MessagePosté le: Lun Nov 02, 2009 11:42 am    Sujet du message: Détour par le parc Répondre en citant

[decidement le fofo doit m'en vouloir,deux poste,deux plantage et ça sans possibilité de copier mon texte! T-T...bref la situation est la même que précedemment! T-T je m'excuse si ce poste est racourcit!]

Le crie de la jeune humaine raisonna dans la tête du déchut comme un électrochoc,au point que celui -ci vint porter ses deux mains a chaque extrémité de ses tempes;signe de la profonde douleur spirituelle que ces trois unique syllabes lui infligeaient.Lucifer se tordait de douleur,au point d'en perdre pied et de se retrouver au sol ,a genou, à quelque centimètre à peine de Sara.

La douleur cessa,l'ange respirait encore avec difficulté,le regard tourner vers le sol.Tout était redevenu claire,tel une révélation.ce simple prénom lui avait fait reprendre conscience de tout.La possession du corps de l'humain Kira sakuya,son rôle de Sempaî,de sa mort,de sa renaissance en Lucifer,de son aserviçemant par Rochel,de la naissance de l'ange Salvateur,de la mort de Kato,de la folie de l'hermite,du combat en Etermenanki ;tout sans exception lui avait été restituer,jusqu'a l'identité de celle qui se tenait près d'elle.

Regardant toujours vers le sol,acroupis tel un esclave,ses ailes le surplombant toujours,il fini par esquisser alors quelques mots d'un ton bien plus doux laissant transparaitre tout ce dont il venait de se souvenir:

-Sara! ....je ne suis plus le Sempaï que tu as connu !!!
___________________
Revenir en haut
Sara Mûdo
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2009
Messages: 72
Localisation: Tokyo

MessagePosté le: Lun Nov 02, 2009 12:39 pm    Sujet du message: Détour par le parc Répondre en citant

Sara, interloquée, vit Lucifer tituber sous son cri, et s'effondrer au sol, la tête entre les mains, recroquevillé sur lui-même, haletant. L'intimidant, le puissant, le terrible Lucifer, dans cette position de faiblesse, semblait à présent avoir la fragilité du cristal. Il était si près d'elle qu'en baissant la tête, elle aurait pu toucher son front du sien. La jeune fille avait encore peur, mais la voix du Déchu s'éleva, d'une douceur extraordinaire, qui éveilla en Sara la nostalgie d'un temps où tout était parfait, où chaque jour était synonyme de joie et de rire, où chaque matin et chaque soir avait l'apparence d'une bague à la pierre rouge.

-Sara! ....je ne suis plus le Sempaï que tu as connu !!!

La jeune fille cessa de pleurer. Cette voix, elle ne a connaissait que trop bien. Le sentiment de sécurité qui l'avait quitté revint au galop, en même temps que ses souvenirs, pourtant bien écrasés sous les ruines de la raison. Kira Sempaï, la personne la plus chère à Sétsuna et elle. Un proche confident, un protecteur, un conseiller...Il représentait bien plus qu'un simple ami d'enfance. Comment Sétsuna et elle avaient-ils pu l'oublier ?? Emprisonné dans le glaive divin, il avait toujours été aux côtés de Sétsuna. Il y était aussi, même lorsque Kira Sakuya était mort...et il était resté son allié, même lorsqu'il était redevenu Lucifer.
Si Lucifer était la clef de voûte de Kira Sempaï, il n'en était pas l'unique composant. Mais pour Sétsuna et Sara, Lucifer était toujours Kira Sempaï, plus, d'ailleurs que le véritable Kira Sakuya ne l'était. C'était ce qu'elle en avait conclu par leurs derniers échanges, dans la salle de la planche célèste.
Le monde des anges et des démons avaient marqué le coeur de Sara d'une empreinte indélébile, bien que ses souvenirs se soient effacés. C'était ce qui lui manquait pour retrouver la joie de vivre. Mais alors...Lucifer avait-il, lui aussi perdu la mémoire ? D'où ce brusque changement de comportement ?
Sara sentit ses larmes remonter. Kira Sempaï, elle le revoyait enfin ! Depuis tout ce temps ! La peur s'était envolée complètement, à présent, seul subsistait ce sentiment de sécurité et de réconfort, qui appartenait uniquement à Kira Sempaï. La jeune fille entoura Lucifer de ses bras et posa sa tête sur son épaule, sentant à nouveau ses larmes couler, mais c'était des larmes de bonheur et d'émotion.

- Pour Sétsuna et moi...tu restera toujours Kira Sempaï...tu t'es imprégné de sa présence et de sa gentillesse autant que tu as influencé définitivement son apparence physique...

- Eh vous !

Sara se rendit compte que le parc s'était entièrement vidé, et que c'était un groupe de gendarmes armés de pistolets qui les interpellaient. La jeune fille sentit une angoisse naître au fond de son ventre. Qu'allait-il bien se passer ?
___________________
Revenir en haut
Lucifer
Evil
Evil

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2009
Messages: 36

MessagePosté le: Lun Nov 02, 2009 2:11 pm    Sujet du message: Détour par le parc Répondre en citant

Sara en guise de réponse au déchut,ne pue s'empècher de l'enlacer avec tendresse,venant poser avec délicatesse sa tête contre son épaule.Lucifer ferma les yeux l'espace d'un instant.Depuis quand n'avait t'il plus connu se calme intérieur, il s'en souvenait a présent,la dernière fois ou cela s'était produit ce fut encore à l'époque où il n'était encore que cet humain et qu'en compagnie de Sara et Setsuna,il vagabondait durant les festivals d'été.Oui,il s'en souvenait à présent,un peu mieux a chaque instant,comme pris a son tour d'une profonde nostalgie.Le déchut respirait profondement.Ce doux reconfort s'éstompa alors comme une tache de sang souillant la blanche purté d'une rose,lorsque la voix d'un inconnu s'éleva dans les aires.

-Eh vous !!

Lucifer releva la tête,tout comme Sara l'avait déjà semble t'il fait.Des hommes vetus d'un uniforme sombre et armés venaient de les rejoindres, loin d'être amicaux la plupart commençaient déjà à les encerclers avec méfiance,près a dégainer leurs armes.L'ange déchu les ailes toujours déployées se redressa,tirant Sara dans son geste.Il surplombait à présent a nouveau en taille tout le groupe,qui ne pouvait s'empècher de le dévisager,scrutant chaque parcelle de son visage,chaque plumes de ses ailes.La pannique commençait déjà a se lire sur leurs visage,pire encore l'incompréhension.Oui,l'incompréhension face à une chose inconnu que l'on veut s'empresser de faire disparaitre.L'un d'entre eux d'un geste rapide les mis tout deux en joue,avant de commençer a vider un chargeur sur eux.Lucifer d'un mouvement rapide,agrippa Sara,la ramenant contre lui.L'une de ses ailes vint alors faire office de bouclier.Une lueur mordoré tirant presque sur l'ocre commença a nouveau a entourer le seigneur des enfers. A cette vue tout les autres pris de panique commençairent à leur tour a tirer.

L'hora ne fit que s'emplifier.Lucifer tenait Sara fortement blotie contre elle,continuant de la protèger de ses ailes.Lucifer était en colère,sa rage commençait a se réveiller.Cependant d'une voie douce ,il s'adressa à Sara,alors que des salves de balles continuaient à siffler à leurs oreilles.

-Sara!....je veux que tu fermes les yeux!...je ne veux pas que tu vois ce que je m'apprète à faire! Je tiens a ce que tu conserve l'image du Sempaï que tu as connu autre fois!

D'un geste de la mains ,il vint delicatemant lui fermer les yeux.Son regard se redressa et vint se porter sur les asaillants.Que Sara ait respecter sa demande,Lucifer ne pris pas la peine de le verifier.Son regard se fit glaciale.Finissant par laisser disparaitre ses pupille si noir,ne laissant plus que deux yeux d'un blanc lumineux,lumineux de rage.L'une de ses ailes s'écarta d'un geste rapide mais controlé.Son bras qui jusque la s'était tenu le long de son corps se redressa à l'horizontale ,la paume de la mains tourné vers le sol.

Le groupe de gendarme le fixairent avec engoisse,qu'allait-il faire?La peur se lissait sur leurs visage,les dents serré,les larmes commençant a perler à la commissure de leurs yeux alors qui laissait s'échapper de leurs armes de nouvelles salves de balles.La peur sur leur visage comme si inconsciemment ils savaient ce qu'il allaient leurs arriver.L'hora mordoré se propagea jusque à la mains du seigneur des enfers.Celui ci d'un mouvement du poignet fit revenir sa paume en direction du  ciel,finissant d'un geste vif par refermer le poing.

Instantannément une réaction se fit.Les humains lachairent leurs calibres,les laissant tomber avec dédains.Tous se tenaient à présent,portant leurs propre mains à leur cou,l'étranglant de leur propre chef.La peur se lissait sur leurs visage a chacun,celle ci s'était transformé en un rictuse déformant chaque parcelles de leurs traits,laissant la bave s'écouler de leurs bouche,leurs yeux s'exorbiter.A l'instant si Sara avait conservé les yeux clos tout comme Lucifer ,le lui avait conseiller,elle n'entendait que les cris lugubre et étouffer d'humain s'étranglant eux même,tel pris de folie.

Les cris stoppairent.Les coprs s'éffondrairent les uns àprès les autres.Le silence se fit à nouveau.Lucifer re déploya ses ailes avant de les faires disparaitre.Comme,ils l'avait dit à Sara,il n'était plus le Sempaï qu'elle et son frère avait connu.Tel en témoignait les cadavres qui à présent les entouraient.
___________________
Revenir en haut
Sara Mûdo
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2009
Messages: 72
Localisation: Tokyo

MessagePosté le: Lun Nov 02, 2009 9:26 pm    Sujet du message: Détour par le parc Répondre en citant

Sara vit avec inquiétude les gendarmes se rapprocher, leur arme encore à la ceinture. Mais sur leur traits se lisaient l'hostilité et la menace, comme des dogues faisant face au loup s'attaquant au troupeau. Sauf que cette fois, elle réalisa que le loup était avec elle.
Lentement, l'ange aux ailes noirs se redressa, l'entraînant avec lui. A cet instant précis, Sara put observer avec horreur les pupilles des soldats se dilater, et l'un d'entre eux les placer Lucifer et elle dans sa ligne de mire.
Il n'allait tout de même pas oser...
Sans une hésitation, le gendarme commença à les mitrailler de balles en un flot ininterrompu. Sara, voyant déjà l'instant de sa mort se répéter allait crier, mais Lucifer, en un geste vif comme l'éclair, vint la ramener contre lui et elle fut submergée par son aura sûre et protectrice. Son corps se détendit. La raison succéda à la crainte, la jeune fille était bien trop certaine que ces gendarmes n'étaient que des fourmis, dont Lucifer pouvait se débarrasser par jeu. Avec lui, la seule chose qu'elle pouvait craindre était Dieu lui-même.
La détonation des balles ne cessait de croître, certainement, tous les autres gendarmes s'étaient joints au premier. Mais Sara ne pouvait malheureusement croire que Lucifer en resterait là. Elle sentit sa colère dévastatrice gonfler en lui, ne demandant qu'à se libérer. En effet, alors que les malheureux tireurs, pris de panique, laissaient libre cours à leur balles, Lucifer lui dit d'une voix douce, sans pour autant qu'elle soit surplombée par les bruits de tonerre :

- Sara!....je veux que tu fermes les yeux!...je ne veux pas que tu vois ce que je m'apprète à faire! Je tiens a ce que tu conserve l'image du Sempaï que tu as connu autre fois!

Sara n'avait jamais vu Lucifer à l'oeuvre, mais ce que les anges en disaient était terrible. Qu'il ait cette attention pour elle, qu'il souhaite lui épargner cet abject spectacle la toucha profondément. Elle n'y reconnaissait dans cette attitude sensible que Kira Sakuya.
Sara, confiante, laissa les mains de Lucifer lui clore délicatement les paupières.
Toute blottie contre lui, le visage enfouit, elle tenta longtemps de deumeurer sourde aux bruits et aux sensations extérieures. Mais cela lui était impossible. La jeune fille sentit plusieurs fois l'atmosphère se modifier, tantôt plus lourde, tantôt ayant la légèreté d'une plume, puis suivie d'une pression se concentrant, comme si toute sensibilité extérieure était canalisée, aspirée, étranglée...

Puis plus rien. Le vide.

Le répit fut de courte durée. Peu à peu, des bruits écoeurants et traumatisants parvinrent aux oreilles de Sara. Des gémissements étranglés comme si quelqu'un s'étouffait avec sa propre langue, d'affreux gargouillements d'agonie, des hoquets. La jeune fille aurait aimé se boucher les oreilles, mais elle n'osa pas bouger, de peur de perdre le sentiment agréable qui émanait de Lucifer, malgré tout.
Succéda des bruits de chutes. Tout simplement.
Puis ce fut le silence.
Les ailes protectrices qui l'entouraient se retirèrent, et Sara sentit un vent glacé sur ses bras nus. C'était comme sortir d'un cocon chaud pour affronter le monde extérieur. Ses yeux s'écarquillèrent à la vue des corps qui les entouraient, sans une trace de sang, pourtant, mais ils étaient bel et bien morts, ça ne faisait pas l'ombre d'un doute. Fuyant la scène de ses yeux inquiets, elle se retourna vers Lucifer. Cet homme qu'elle appelait son sempaï avait commit cet acte abominable.
" Non, se dit Sara, en recherche d'excuses valables. Ils nous avaient menaçé, ils nous avaient tiré dessus, nous serions morts si Kira Sempaï ne les avait pas mis hors d'état de nuire..."
Mais n'y aurait-il pas d'autres moyens que la morts ? Il aurait pu les assomer, tout simplement.
" Ils se seraient souvenus. Et il ne le fallait pas."
Il aurait pu leur lancer un sort d'amnésie.
" Il n'en a peut-être pas le pouvoir. Il est le roi des Enfers après tout, sûrement, il ne pouvait pas pratiquer des sorts de soins."
Oui, ou bien peut-être qu'il le peut.
Sara fit taire ses doutes. Kira Sempaï, vu les attentions qu'il avait multipliées envers elle, ne pouvait pas être entièrement mauvais. Et puis, le Mal est indispensable au Bien. Il faut de tout pour faire un monde.
La jeune fille ne put s'empêcher de trouver sa façon de voir les choses totalement déplacée. Cet homme était un criminel. Il avait assassiné d'honnêtes gendarmes qui ne faisaient que leur travail. Si elle n'avait pas retrouvé ses souvenirs, elle aurait prit la fuite sans autre forme de procès. Mais voilà, les choses étaient comme elles étaient, point. Peu désireuse de s'attarder sur ces détails pourtant cruciaux, Sara se tourna vers Lucifer, doont les ailes avaient disparues. Elle n'avait aucun mal, malgré tout ce qu'il avait fait, à le regarder dans les yeux. Il restait Kira Sempaï.
La jeune fills, pourtant angoissée au possible, tenta de considérer avec froideur sa situation actuelle. A présent qu'elle avait récupéré ses souvenirs, elle avait considérablement mûri.
Maintenant qu'ils avaient tué un groupe de gendarmes, si Lucifer,lui, ne risquait aucune poursuite judiciaire, elle serait rattrapée et jetée en prison à perpétuité. Plusieurs personnes du parc la connaissait, et ils avaient certainement reconnu son visage. Devait-elle se cacher? Où cela ? Pas chez sa mère. Pas chez son frère. Elle n'avait aucune échappatoire pour se tirer de cette terrible situation. Qu'allait-elle devenir ? Ses proches ne pourraient pas la soutenir éternellement! Elle allait croupir toute sa vie en tôle ?
Non, non, se calma-t-elle. Personne n'irait jamais croire qu'elle avait été capable de tuer à elle seule un groupe de gendarmes armés et entraînés.
...si ?
Mais les personnes du parc avaient vu Lucifer, ils avaient vu ses ailes! Comment cette histoire se finirait-elle ? L'existence des anges serait-elle admise ? Et elle alors ?
Fixant Lucifer, elle était persuadée qu'il avait suivi son résonnement, il l'avait sûrement devancée, d'ailleurs. Elle articula d'une voix empreinte d'angoisse :

- Mais...qu'est...qu'est-ce que je vais devenir ?? Kira Sempaï, ils vont me poursuivre et m'enfermer pour le restant de mes jours! Je n'ai aucun endroit où fuir, aucun endroit où me cacher, j'aimerais disparaître de la surface du globe ! Il faut partir d'ici au plus vite ! Mais, et si jamais ils avaient bloqué la zone ? Oh mon Dieu oh mon Dieu !
___________________
Revenir en haut
Lucifer
Evil
Evil

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2009
Messages: 36

MessagePosté le: Ven Nov 06, 2009 11:03 am    Sujet du message: Détour par le parc Répondre en citant

Les corps jonchaient en cercle tout autour d'eux.A présent si Sara avait pauser les yeux sur le visage de Lucifer,c'était  un étrange sourire de satisfaction qu'elle aurait pue y voir se dessiner.Un troublant rictuse a mis chemin entre la joie et la folie à en glacer le sang et a en faire fuir même l'être le plus courageux.Lucifer se délèctait de ce dont il avait sous les yeux.Des corps se rigidifiant,commençant a dégager l'ennivrante et apres odeur de la mort.Lucifer ferma les yeux,respirant avec profondeur cette odeur qui lui parraissait si douce,le conduisant quasiment à l'extase.Il n'aimait pas le mal pour rien,il n'était pas le mal pour rien.Même si l'humain kira sakuya avait eu une influence minime sur son esprit,il n'en restait pas moin le seigneur des enfers,un équilibre fragile qui basculait bien plus volontier du mauvais coté et cela sans le moindre regret.

C'est a cet instant que la soeur de Setsuna se jetta a son bras.

- Mais...qu'est...qu'est-ce que je vais devenir ?? Kira Sempaï, ils vont me poursuivre et m'enfermer pour le restant de mes jours! Je n'ai aucun endroit où fuir, aucun endroit où me cacher, j'aimerais disparaître de la surface du globe ! Il faut partir d'ici au plus vite ! Mais, et si jamais ils avaient bloqué la zone ? Oh mon Dieu oh mon Dieu !

Lucifer ayant entendu le polémiqué de la jeune humaine,eu une réaction des plus inattendues.Alors même que celle-ci venait de finir sa phrase,se croyant en sécurité a ses cotés,le dechut la stoppa net en l'agrippant par le cou.La relevant du sol de cette manière afin de la rapprocher au plus près de son visage présentant toujours se rictuse montrant une rangé de dent d'un blanc éclatant ainsi qu'une lueur malsaine au fond de ses prunelle glacées.

Il fini par venir lui sussurer a l'oreille en réponse a ses plaintes,entre mélés de petit ricannements.

-Dieu!!....dans cette histoire,il ne t'aidera en rien!....il vous a dore et déjà tous oublié!!Vous n'etes rien a ses yeux... ou au mieux une fourmilliaire qu'il prendrait plaisir a noyer...comme il l'a déjà fait ,il y a de cela des siècles.Quant a ton existance même,je m'en contre fiche,si je ne t'ais pas encore tué,c'est bien parceque tu es la petite soeur de l'ange salvateur....de plus cette terre ne va pas tarder a sombrer dans le chaos.Ce dont je me réjouit.Vous vil créature qu'un jour le créateur préféra a nous,ses plus belle création,vous périrer toute d'ici peu.

s'approchant de plus belle de l'oreille de l'humaine,il fini sa phrase alors par un:

-.... ne te crois nullement en sécurité a mes cotés,ce serait une grosse erreur de ta part, petite Sara!!

Le sourire de Lucifer s'élargie d'autant plus a cette idée.Il rejetta une nouvelle fois a terre Sara avec force,qui,celle-ci tomba tout juste a coté d'un des corps.La terre se mis alors a trembler.Le chaos que le seigneur des enfers venait de mentionner commençait a montrer le bout de son nez.Lucifer esquissa un:

-Hé bien,il n'était pas trop tôt!!

Il ne dit pas un mot de plus.Se réjouissant déjà des nouveaux cris de terreur qui commençaient a s'élever et qui parvenaient a ses oreilles comme une douce mélodie.
___________________
Revenir en haut
Sara Mûdo
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2009
Messages: 72
Localisation: Tokyo

MessagePosté le: Sam Nov 07, 2009 3:44 pm    Sujet du message: Détour par le parc Répondre en citant

Sara vit alors apparaître dans les yeux de Lucifer une lueur de folie meurtrière, qui balaya aussitôt toute sa confiance et ses espoirs. Elle voulu reculer, mais c'était trop tard. En un geste qu'elle n'aurait jamais imaginé de sa part envers elle, il la saisit à la gorge et la décolla du sol. Sara était trop stupéfaite pour crier, elle n'y croyait tout simplement pas. Comment, lui, si protecteur et attentionné il y avait à peine quelques instants, s'était transfiguré en monstre au regard sanguinaire. La rapprochant de son visage, il lui glissa à l'oreille, d'une voix aux accents sadiques :

-Dieu!!....dans cette histoire,il ne t'aidera en rien!....il vous a dore et déjà tous oublié!!Vous n'etes rien a ses yeux... ou au mieux une fourmilliaire qu'il prendrait plaisir a noyer...comme il l'a déjà fait ,il y a de cela des siècles.Quant a ton existance même,je m'en contre fiche,si je ne t'ais pas encore tué,c'est bien parceque tu es la petite soeur de l'ange salvateur....de plus cette terre ne va pas tarder a sombrer dans le chaos.Ce dont je me réjouit.Vous vil créature qu'un jour le créateur préféra a nous,ses plus belle création,vous périrer toute d'ici peu.... ne te crois nullement en sécurité a mes cotés,ce serait une grosse erreur de ta part, petite Sara!!

Le regard de Sara se vida. Tant de haine déversée au mauvais endroit, tant d'idéaux irréalisables, tant de désir de destruction...
Les anges étaient tellement humain.
Ou plutôt, les humains étaient tellement angéliques.
Sa compréhension déplacée la surprit, mais dans son coeur, il faisait un temps pluvieux, comme dans les yeux de Lucifer.
Il la lâcha et Sara se retrouva pour la troisième fois par terre. Sa tête heurta le cadavre d'un soldat, mais elle n'en avait cure. Elle savait très bien où ils étaient. Elle avait déjà vu des cadavres et du sang. Elle était elle-même déjà morte une fois.
Subitement, la terre fut saisie d'un tremblement, et de nouveaux cris s'élevèrent, autour du parc, comme si l'Apocalypse était arrivée. D'un air triomphant, Lucifer clama :

-Hé bien,il n'était pas trop tôt!!

Lucifer ne perdit pas même l'équilibre. La jeune fille, nauséeuse à cause de la secousse, serra les dents. Elle en avait marre de ce cirque. Marre de la fin du monde. Marre des anges et des démons. Elle-même n'était plus impressionnée par ce genre de chose. Elle était saisie d'une paix sereine, et à la fois d'une rage bien humaine. Etait-ce les vestiges de Gabriel qui se manifestaient en elle ? Voilà, encore les anges. Qu'est-ce qui leur prenait de venir s'incruster dans leur existences humaines? De venir prendre possession de leur corps ? De gâcher leur vie comme bon leur semblait ? Le moment était mal choisi pour laisser éclater sa rage, mais, hors d'elle-même, Sara s'écria, par-dessus le boucan des secousses :

- Alors...alors c’est ça, hein ? Tu es jaloux ! Tu es jaloux que Dieu nous ait prêté son attention ! Je sais pas pourquoi tu t’es rebellé, je sais pas pourquoi ça t’éclate de détruire toute forme de vie ! Et j’en ai rien à foutre de vos histoires de famille ! Sous tes airs de monstre insensible, tu réclames haut et fort l’attention de ton Père, qui vous a laissé tomber, vous, les anges, pour créer les humains! Tu le veux pour toi, tu veux qu’il ne s’intéresse qu’à toi, comme un petit enfant en manque d’amour! Comme tu dis, nous sommes des créatures répugnantes et minables, indignes d’intérêt, comparés aux anges, et je suis d‘accord. Seulement, je vous trouve bien supérieur ! Tu lui as bien emprunté sa peau à un humain dégoûtant, et t’en garde pas un si mauvais souvenir ! Les anges ne se gênent pas pour venir circuler dans nos vies, séjourner dans nos corps! Ils s'en foutent de ce qu'ils laissent derrière eux ! Si nous sommes si méprisables, tu n’as qu’à aller te défouler sur le Créateur directement, au lieu de t’en prendre aux plus faibles pour les saloperies que Lui t‘a fait, ce serait plus digne de toi, non ? D’ailleurs, qu’est-ce que tu viens faire au milieu de saletés comme nous, votre Grandeur ? T’es nostalgique ? Sache que tes menaces ne me font pas peur! Je ne suis plus la sœur de l’ange salvateur, mais celle d’un ado idiot, prétentieux et aussi détraqué que moi ! Le Sétsuna que je connaissais a disparu en même temps que ses souvenirs ! Ma vie est foutue, de tout façon, par ta faute et par celle de cette Alexiel ! Alors si ça te démanges, te gêne pas et tue-moi ! De toute façon, je sais ce qu’il y a après !
___________________
Revenir en haut
Lucifer
Evil
Evil

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2009
Messages: 36

MessagePosté le: Lun Nov 16, 2009 10:05 am    Sujet du message: Détour par le parc Répondre en citant

L'humaine semblait avoir été pris de rage,rage qui pour certain aurait pue passer pour de la folie.Voilà qu'a présent celle-ci ennonçait ses quatres verités aux seigneur des enfers sans la moindre gène.Lui reprochant son statut d'ange pleurant un père niant son existance.Lucifer ferma les yeux la rage commençait a s'élever en son seing,bouillonant comme un volcan en fusion sur le point dexploser a son tour.Tournant cependant encore le dos a celle qu'il concidérait pour l'heure comme une petite mijoré,il tenta cependant de conserver son calme,cependant lorsque Sara arrèta son discour,Lucifer ne pue retenir un volte face brusque.Même si physiquement,le seigneur des enfers semblait toujours aussi stoïque et impassible que habituellement,ses yeux glacés avaient repris cette lueur qu'ils avaient déjà pris peu de temps avant qu'il n'abrège la vie des gendarmes.Bien pire même a présent.Lucifer n'avait pas encore prononcer le moindre mot lorsqu'il s'avança sur Sara tel une ombre,tel la faucheuse étendant sa cape.Sa voix réçonna alors dans le ciel,comme venant se confondre aux coups de tonnerre naissant dans le ciel à allure quasi régulière.Son rire se déchaina avec force,montrant a quel point il se jouait des paroles prononcé par l'humaine.Il finit par reprendre d'un ton ménaçant et a l'encontre de Sara:

-Moi,réclamer l'attention du seigneur...le pleurer comme un enfant en manque d'amour!!Quel sorte d'amour pourrais-je obtenir d'un être aussi abjecte que lui! Quel intérêt aurais-je d'obtenir l'attention d'un être qui a préfèré sinder la plus parfaite créature qu'il avait engendré,tout ça par peur de se voir détrôner,dêtre surpassé par sa propre création et cela au profit de la perte d'un univers qui alors aurait été pure merveille....un veritable paradis.VOUS petit humain,vous croyez tout savoir,alors que vous n'etes même pas au courant du tiers de ce qui s'est produit par faute de celui que vous louez.
Quand a ma présence en ce monde,vous ne pouvez en reporter la faute qu'a votre Dieu si parfait!Je suis un être abjecte a tes yeux,mais ce n'est encore rien comparé aux dégoût que m'inspire ton Dieu.


Lucifer fit une courte pause dans son plédoyer.Puis repris.

-Cependant tu n'as pas tord sur une chose.....tu semble ne pas avoir peur de mourir et même si je suis un monstre insensible,je m'en vais éxaucer ton souhait!!!

La phrases a peine fini;Lucifer se rapprocha de plus belle de Sara d'un air d'autant plus menaçant que précedemment.Ses yeux flamboyaient littéralement,émanant une lumière intense.Etait-ce possible que cette lumière soit celle dont tout ceux qui disant avoir fait l'expérience de la mort et y ayant survecu disait avoir vu.Lucifer dans un temps jadis n'avait pas été l'ange le plus lumineux et le plus parfait pour rien.Cependant ce temps était révolue, à présent son éclat d'en temps n'avait aujourd'hui d'égale que l'obscurité et la noirsseur que dégageaient ses actes.
___________________
Revenir en haut
Sara Mûdo
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2009
Messages: 72
Localisation: Tokyo

MessagePosté le: Lun Nov 16, 2009 8:37 pm    Sujet du message: Détour par le parc Répondre en citant

La rage de Lucifer était écrasante. Jamais Sara n'avait assisté à ses légendaires et terribles colères. Mais cette fois-ci, elle était au premier rang. Comme elle se sentait petite, comme il était gigantesque. Il répliqua, d'une voix moqueuse, mais dans laquelle la fureur la plus noire du monde des vivants et du monde des morts était nettement palpable:

-Moi,réclamer l'attention du seigneur...le pleurer comme un enfant en manque d'amour!!Quel sorte d'amour pourrais-je obtenir d'un être aussi abjecte que lui! Quel intérêt aurais-je d'obtenir l'attention d'un être qui a préfèré sinder la plus parfaite créature qu'il avait engendré,tout ça par peur de se voir détrôner,dêtre surpassé par sa propre création et cela au profit de la perte d'un univers qui alors aurait été pure merveille....un veritable paradis.VOUS petit humain,vous croyez tout savoir,alors que vous n'etes même pas au courant du tiers de ce qui s'est produit par faute de celui que vous louez.
Quand a ma présence en ce monde,vous ne pouvez en reporter la faute qu'a votre Dieu si parfait!Je suis un être abjecte a tes yeux,mais ce n'est encore rien comparé aux dégoût que m'inspire ton Dieu.


*Lucifer...après tout ce que Sétsuna et moi avons vécu, crois-tu vraiment que mon regard se porte encore sur Dieu ? Que mes louanges sont encore dirigées vers lui ? Lui qui nous a abandonnés autant que toi. Lui qui nous a laissés à notre sort, avec ses anges...Seulement, je ne peux pas me résoudre à le haïr, il représente trop peu, pour moi, pour nous. Mais toi, ce que tu éprouves, cette haine que tu ressens à son égard est le résultat de ton attachement pour lui. Comme ce que ton frère éprouve pour toi....Ces situations sont monstrueusement identiques. Il n'y a que les gens qui nous sont précieux qui parviennent à hanter nos esprits de la sorte.
Sara avait considérablement gagné en maturité depuis son voyage dans l'au-delà. Cela était sans doute également dû à sa proximité avec Gabriel.
Kira devait se libérer des chaînes du Créateur.
Lucifer reprit la parole, un mince sourire étirant ses lèvres charnues.

-Cependant tu n'as pas tord sur une chose.....tu semble ne pas avoir peur de mourir et même si je suis un monstre insensible,je m'en vais éxaucer ton souhait!!!

L'homme s'avança alors, l'air toujours plus imposant, et ses yeux brûlants d'une lumière, mais qui, cette fois, semblait représenter le reste de son essence pure et angélique. Non ce concentré de mauvaises intentions.
Comme ce tableau était étrange. Un être à l'âme sombre et souillée, au regard haineux et lumineux à la fois.
Cette fois-ci, Sara ne recula pas.
Elle regarda Lucifer avec une tendresse mêlée d'une tristesse intense. Non, elle n'avait pas peur de mourir. Elle avait simplement peur de perdre la personne qui la rattachait à son passé et à ses souvenirs. S'il s'en allait, elle savait que sa mémoire l'abandonnerait et qu'elle serait à nouveau cette pauvre fille de passage sur terre, comme une coquille vide. Elle avait peur de perdre cet ami si cher à Sétsuna et elle, qui les avaient toujours aidés dans leurs moment difficiles. Elle dit d'une voix douce :

- Tu n'es pas un monstre insensible, Kira sempaï. Tu as un coeur, et je sais à qui il appartient.
Tu as raison, j'ignore tout de ce qui s'est passé entre toi et le Tout-Puissant. J'ignore beaucoup de choses, tu sais. Tellement de souffrances sont arrivées à cause du Créateur, je n'arrive plus à lui attribuer d'intentions louables. Alors...si tu veux me tuer, fais-le. Je t'en prie, tue-moi, si ça peut apaiser ta colère, et puisque je le souhaite...Après tout, tu nous as toujours aidés lorsque que Sétsuna et moi avions de problèmes. Tu parvenais toujours à les résoudres, quoi qu'il arrive. Maintenant, je commence à comprendre pourquoi...

___________________
Revenir en haut
Lucifer
Evil
Evil

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2009
Messages: 36

MessagePosté le: Ven Nov 20, 2009 12:57 pm    Sujet du message: Détour par le parc Répondre en citant

- Tu n'es pas un monstre insensible, Kira sempaï. Tu as un coeur, et je sais à qui il appartient.
Tu as raison, j'ignore tout de ce qui s'est passé entre toi et le Tout-Puissant. J'ignore beaucoup de choses, tu sais. Tellement de souffrances sont arrivées à cause du Créateur, je n'arrive plus à lui attribuer d'intentions louables. Alors...si tu veux me tuer, fais-le. Je t'en prie, tue-moi, si ça peut apaiser ta colère, et puisque je le souhaite...Après tout, tu nous as toujours aidés lorsque que Sétsuna et moi avions de problèmes. Tu parvenais toujours à les résoudres, quoi qu'il arrive. Maintenant, je commence à comprendre pourquoi...


Ces quelque phrases vinrent raisonner dans les oreilles du déchut;lui ouvrant les yeux sur la situation dans laquelle il se trouvait,lui faisant prendre conscience de ce lien qu'il était sur le point de perdre,de cette vérité qu'il n'avait de cesse de chercher depuis tant de temps.Pourtant il était trop tard.Un flot de sang se déverssait tel une source naissante.Le corps si parfait du dechut se tenaient contre celui de la petite humaine du dos de laquelle on pouvait appercevoir cinq enorme crochets d'un noir obscure s'échapper, transperçant la chaire.Lucifer pris conscience de son acte,il venait de lui même de s'abotter son seul espoir de redevenir plus rapidement celui qu'il avait un jour été.Le sang coulait,souillant les étoffes et la peau de nacre du seigneur des enfers.Cependant à l'odeur douce habituelle se dégagant du sang de ses victimes,Lucifer n'eu que l'éffluve d'un parfum apres ;symbole de regret.Comment le seigneur des enfers pouvait-il etre sujet a tant de choses,d'évenement au travers d'une seule personne.Le corps qu'il tenait dans ses bras commançait déjà a se rigidifier,alors même que sa mains patogeais encore dans ses entrailles.Le souffle se faisait plus court,le derme plus froid.Lucifer avait fait une erreur,même si son esprit continuait de le nier.Sara,semblait-il avait eu l'espace de cette rencontre la même et etrange emprise que son frère avait eu sur celui qui un jour avait été son sempaï.

Lucifer, d'un mouvement maitriser et doux,vint sussurer à l'oreille de la jeune fille agonissante dans ses bras.

-Le guide ne sers à rien s'il ne pocède pas la lumière lui permettant d'avançer au travers des ténèbres.

Il s'arrètta un instant,laissant s'échapper un soupir.

-Tu renaitra petite Sara,tu renaitra,je le jure...et je ferrais de toi,l'une des ames les plus respecter de mon royaume.Mais pour l'heure je te confie au seigneur de la pénitence et cela jusqu'a ce que ton ames et ton corps cinder par ma faute ,ne refasse plus qu'un.
___________________
Revenir en haut
Sara Mûdo
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2009
Messages: 72
Localisation: Tokyo

MessagePosté le: Sam Nov 21, 2009 9:07 pm    Sujet du message: Détour par le parc Répondre en citant

A peine Sara avait-elle finit sa phrase qu'elle eut la sensation étrange d'un froid passant au travers de son corps.
Sur le coup, elle avait été simplement surprise et intriguée. Mais une fraction de seconde plus tard, une douleur intense, insoutenable se saisit d'elle en même temps qu'elle réalisait que la mains munie de lames du seigneur des ténèbres avait pénétré sa chair, perforant ses poumons et ravageant tout son corps au passage. Elle regarda sans comprendre le flot de sang qui coulait de sa plaie encore transperçé des griffes d'aciers. Alors à ce moment un froid, un vrai cette fois-ci, se saisit de Sara. Tout son corps eut un violent spasme qui la fit frissonner jusqu'au tréfond d'elle-même. Puis, ce fut ses sens qui disparurent peu à peu, un par un. Elle voulut parler, émettre un cri pour montrer qu'elle n'était pas encore morte, mais aucun son ne put franchir ses lèvres. Sa dernière vision fixée sur le rouge du sang se brouilla. Les sensations, le vent sur sa peau, le souffle de Lucifer au-dessus d'elle, la brûlure de sa blessure, tout devenait innateignable.

*En...encore...une fois* songea-t-elle, au bord du gouffre.

Sara savait ce qu'il y avait après, mais la même angoisse, la même terreur que celle qui l'avait saisie la première fois se manifesta en elle. Comme si elle voulait encore vivre, comme si elle avait encore à perdre en quittant ce monde.
Elle ne sentais plus ses membres, et ses muscles, au lieu de se détendre, semblèrent se nouer davantage. Elle tomba en avant contre le buste de son meurtrier. Désormais, ses yeux ouverts ne voyaient plus rien, et seule son ouïe parvint encore à perçevoir, comme un murmure lointain, innaccessible, la voix de Lucifer :

-Le guide ne sers à rien s'il ne pocède pas la lumière lui permettant d'avançer au travers des ténèbres. Tu renaitra petite Sara,tu renaitra,je le jure...et je ferrais de toi,l'une des ames les plus respecter de mon royaume.Mais pour l'heure je te confie au seigneur de la pénitence et cela jusqu'a ce que ton ames et ton corps cinder par ma faute ,ne refasse plus qu'un.

Ces paroles étaient tellement dénuées de sens, pour elle, à présent. Sara se sentait glisser, puis tomber dans le gouffre de la mort. Ses jambes se dérobèrent sous elle et elle s'effondra à terre pour la quatrième fois. Mais cette fois-ci, elle ne se relèverait pas de sitôt.
___________________
Revenir en haut
Lucifer
Evil
Evil

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2009
Messages: 36

MessagePosté le: Ven Nov 27, 2009 6:05 pm    Sujet du message: Détour par le parc Répondre en citant

L'humaine venait de laisser s'échapper son dernier souffle,sa tête a présent devenue trop lourde pour son cou s'était éffondrer contre le torse du seigneur des enfers.Une multitude de boucle brune tombaient en cascade contre la peau du dechut.Le corps était devenue froid,le sang avait cesser de circuler dans les veines apportant les bienfaits de la vie.Dans les bras de Lucifer reposait a présent une enveloppe sans ame,une coquille vide qui cependant n'avait en rien perdu de sa jeune beauté.Le teint s'était fais plus claire et comparable a celui d'une poupée de porcelaine,tendis que le contour de ses yeux prennait déjà une douce teinte violacé et ses lèvres rougissait.L'enveloppe charnelle au travers de la mort venait d'acquérir une nouvelle forme de beauté,bien qu'elle fut en tout point figé.L'ame avait quitté cette enveloppe qui a présent parraissait si frèle et fragile au yeux de l'ancien ange de la lumière.Pure folie ou regret de souvenirs passés,le dechut sembla entendre s'élever a ses oreilles une douce mélodie de boite a musique s'attenuant et finissant pas disparaitre tel le rythme d'un coeur finissant par cesser de battre.

Un doux eclat se fit dans les yeux du déchut.Il fini par retirer ses sers des entrailles du corps a présent inanimé.Celui ci tomba avec lourdeur a terre,entièrement soumis à la gravité auquel il ne portait plus la moindre resistance.La main de Lucifer dégoulinait encore du sang de l'humaine a qui il venait de retirer la vie.Il le fixait a présent ce corps qui jonchait au sol,comme perdu dans ses pensées,oui ce corps que la vie venait de fuir et dont les chaires était à présent exposé au grand aire et se putrifiait déjà.

Lucifer fini par s'agenouiller au coté du cadavre,ne disant le moindre mots.D'un mouvement bref et rapide il retira sa sombre cape et vint la déposer sur le corps.L'enveloppant de ce sombre tissu qui par -ci et là absorbait l'emoglobine s'écoulant encore le colorant d'un teinte sanguinollante.

D'un mouvement,il munie alors le corps le portant dans ses bras; tèl un jeune marié l'aurait fait alors même que sa mortel promise laisserait sa tête reposer contre son épaule.Cela créait un bien étrange tableau .Alors même que tout semblait en voie de s'écrouler autour d'eux,ces deux êtres,bien que l'un a présent privé d'ame,dégageais une profonde et troublante tranquillité.

Lucifer laissa ses sombres ailes se déployer,venant obscurcir le ciel de certaines de ses sombres plumes.D'un mouvement des doigts du déchut,un vortex se matérialisa face à lui.Lucifer posa alors un dernier regard sur Assiah avant que le chaos ne finisse par s'étendre entièrement en elle.D'un mouvement vif il réajusta la position de Sara dans ses bras.Il fini alors par pénètrer dans le vortex electrique qui se referma sur lui dans un bruit comparable au tonnerre.


[Fin de ce topic,rendez-vous en Ygdrasil dans la demeure de notre chère Uriel pour la suite.Je te laisse débuter le nouveau topic si tu le souhaite Sara!^^]
___________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Mer Nov 21, 2018 10:09 am    Sujet du message: Détour par le parc

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Angel Sanctuary Index du Forum -> ~ Assiah, Monde Matériel ~ -> Parc Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com